Les talibans sont bien décidés à réduire les femmes au silence et au second plan de la société. Alors que la semaine dernière ils avaient finalement décidé que les jeunes filles n'auraient plus le droit à l'éducation passé le primaire, plusieurs compagnies aériennes ont rapporté à l'AFP que les talibans leur avaient donné l'ordre de ne plus laisser voyager les Afghanes sans chaperons. 

Les femmes devront impérativement voyager en étant accompagnées d'un homme de leur famille : soit leur époux, soit leur frère, soit leur père. Cette nouvelle décision vient, une fois de plus, renforcer les règles de restriction appliquées aux femmes dans le pays. Chaque jour, les femmes sont un peu plus forcées à rester cachées au sein du foyer pour ne laisser l'espace public qu'aux hommes. 

Une interdiction de voyager à l'intérieur du pays et à l'internationale

Depuis le 27 mars, suite à une réunion durant laquelle les fondamentalistes à la tête du pays se sont réunis, il n'est plus possible pour les femmes de voyager sans être chaperonnées par un homme de leur famille. Les deux principales compagnies aériennes du pays, à savoir Ariana Afghan Airline et Kam Air, ont reçu l'ordre de ne plus délivrer de billets d'avion aux femmes non accompagnées. Elles ne seront plus autorisées à embarquer sans être accompagnées par un homme non plus.

Les restrictions sont d'ores et déjà en place. Il a été rapporté qu'une femme afghane, en possession d'un passeport américain, n'a pas pu embarquer seule pour quitter le pays pour aller à Dubaï. Elle a été contrainte par le personnel navigant de rester à l'aéroport. Son voyage ne sera possible que si elle se fait accompagner par un homme de sa famille.

Cette nouvelle restriction vient s'ajouter à une autre, déjà en vigueur : depuis le 25 décembre 2021, les femmes n'ont pas le droit de faire des voyages de longue distance (soit plus de 72km) au sein de leur pays sans être accompagnées par un homme.

 

 

Un pays de plus en plus hostile pour les femmes

Cette nouvelle mesure vient encore renforcer l'idée que les talibans semblent bel et bien décidés à créer une nation hostile aux femmes. Et si quelques courageuses ont eu à cœur de manifester depuis l'arrivée des talibans au pouvoir, les femmes du pays semblent résignées et sont en train de perdre tout espoir de retrouver leur vie d'avant. 

Les étudiantes, elles, ont décidé de montrer leur mécontentement la semaine dernière suite aux nouvelles mesures qui interdisent aux femmes d'avoir accès à l'éducation. Une vingtaine de femmes ont manifesté ce samedi à Kaboul. Sans réel effet, la manifestation a rapidement été dispersée par les talibans, armés et prêts à tirer sur la foule au moindre signe de résistance.

 

 

Les Éclaireuses

 

 

 

Tags : News, News Société