À cause du confinement et de la fermeture de nombreux commerces, au moins 10 millions de litres de bière vont être jetés n’ayant pu être consommés à temps.  

En effet, d’après les Brasseurs de France, « La fermeture brutale des cafés, restaurants, l’arrêt des activités touristiques et l’annulation de tous les festivals et salons a laissé plus de 10 millions de litres de bière, majoritairement en fûts, en souffrance ».

Également, le syndicat rappelle que « la destruction de cette bière aura aussi un coût non négligeable pour les entreprises ». Un chiffre important en ces temps difficiles qui représente plusieurs millions d’euros de pertes pour ce secteur fragile et endetté.

D’après une étude, 25% des brasseries sont à l’arrêt et « 70 % des brasseries déclarent une perte de 50 % de chiffre d’affaires ou plus depuis le 15 mars ». Même si certaines ont pu obtenir un prêt de l’État, les Brasseurs de France affirment qu’un plan de relance devra fortement accompagner la reprise des commerces.

Des chiffres alarmants qui, on l’espère, s’amélioreront avec la levée du confinement et le retour des apéros au soleil.

Les Éclaireuses

 

 

Tags : confinement, News divertissement