C'est un jour sombre pour le monde du shopping. 

Le groupe Inditex détenant notamment les marques Zara, Massimo Dutti, Bershka, Oysho et Stradivarius, a annoncé la fermeture de plus de 1200 de ses boutiques dans le monde. L'assassin à l'origine de cette triste nouvelle ? Le Coronavirus une fois de plus... 

Si l'épidémie du COVID-19 n'a pas fini de sévir partout dans le monde, elle continue de laisser des cadeaux empoisonnés aux économies qui tentent tant bien de mal de se relever après le passage du virus. 

Si beaucoup en ont profité pour se tourner vers le shopping en ligne, avec la hausse des commandes passées via les sites des différentes marques a permis au groupe de voir une opportunité vers le monde digital de demain.

Ainsi, Inditex a annoncé la fermeture prochaine de près de 1200 magasins sur les 7400 qu'il compte dans le monde entier. Les boutiques principalement concernées se situeraient en Europe et en Asie, mais on ignore encore quelles seront les boutiques des marques Zara, Bershka, Massimo Dutti et Oysho qui fermeront en France. Mais pourquoi fermer autant de magasin ? Tout simplement parce que les surfaces de ces boutiques sont trop petites pour proposer de nouveaux services aux clients. Le programme ? Une intégration complète du commerce électronique, où l'envoi d'articles sera possible directement depuis les boutiques. 

C'est ce mercredi 10 juin qu'Inditex a déclaré vouloir se concentrer sur le digital et la vente en ligne, en réponse à la crise qui touche de plein fouet le groupe espagnol. Ainsi, le groupe a déclaré vouloir axer ses investissements futurs vers le développement de la plateforme d'achat en ligne, mais Inditex compte également repenser l'organisation de ses boutiques ! 

Une excuse de plus pour continuer le shopping en ligne...

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

-