Gri-gris de sac à main : cette tendance qui transforme nos it-bags en bric-à-brac à usure

Téa Antonietti 27 juin 2024

Ultime tendance maroquinière, cette fois, le sac est le personnage principal de nos looks, empreint de personnalité, customisé à souhait. Du terme Jane Birkinifier à la désacralisation du it-bag image, on adopte le sac bric-à-brac avec un caractère qui séduit la fashion sphère.

Cette saison, nos cabas de prédilection nous donnent raison. On les célèbre pour leur authenticité, leur large capacité à contenir tous les indispensables de notre vie, de la première nécessité à l’improbable. Miroir de notre personnalité, en ouvrant grand le sac, des petits bouts de nous se dévoilent, de notre dernière lecture à un échantillon de parfum, en passant par un porte-clé orné de souvenirs, de trois pansements et emballages de chewing-gums consommés depuis une éternité. Comme une ode à la réalité traduite par l’intérieur de nos pièces de maroquinerie qui s’apparentent à de véritables compagnons de vie, l’effet bric-à-brac, décoré de gri-gris et autres breloques attribuent un supplément d’âme fashion à souhait. Zoom sur cette tendance émergente qui troque un sac objetisé pour le charme d’un cabas marqué du quotidien.     

Une tendance mode qui affole la sphère Tik Tok

Sur Tik Tok, la créatrice de contenus Victoria Paris fait un unboxing pas comme les autres. Sac Jackie fraîchement livré par le coursier Gucci, la cool girl d’Internet ravie de sa nouvelle pièce de luxe s’empresse de le heurter contre ses escaliers. Dure matinée pour le Jackie. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, Victoria Paris n’a rien contre le sac, ni ses escaliers, au contraire, elle cherche à l’abîmer pour lui attribuer un charme usé. Dans la description de cette expérience des plus originales, la TikTokeuse associe la crédibilité fashion de ce look dégradé à l’icône Jane Birkin

Comment Jane Birkinifier son sac ? 

Crédits : Pinterest Source : Pinterest

Il y a 40 ans, la plus française des anglaises inspirait un sac de luxe à son nom. Si de nos jours, sa rareté et sa confection constituent une sacralisation autour de la pièce, rêvée comme un objet de musée, sa muse usait de son Birkin au quotidien, entre livres, carnets, stickers et breloques de partout. Une customisation aux accents négligés, empreint de l’allure effortless identitaire de Jane Birkin. Cet effet bric-à-brac fascine les bêtes de mode qui cherchent elles aussi à customiser leurs sacs de luxe avec des gri-gris bon marché.

Certaines adeptes d’un quiet luxury et de son ultraluxe s’essaient à ce style, mais personnalisent leur Birkin à l’aide de mini charms Hermès à 1000 euros. Pour le lâcher prise, on n’y est pas tout à fait. Porte-clés, collier de perles, pendentifs, stacking de chaînes sur la hanse… À mi-chemin entre les modeuses raisonnables qui privilégient le raffiné et les cool girls déjantées qui confrontent leurs sacs à un bloc de pierre, on s’inspire de la tendance pour Jane Birkinifier son sac avec audace et fantaisie

Amorti par le quotidien, une ode au sac de la réalité

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Miu Miu (@miumiu)

Ciao Chiquito! En maroquinerie, tout ce qui est petit est mignon ces dernières années, avec un engouement maxi pour le mini. Sac microscopique pour y faire rentrer son lipstick, à nouer sur la ceinture, à porter par l'auriculaire. Caractéristique d’une société alimentée par la démesure qui s’accompagne d’une frénésie fashion, ce phénomène du micro sac déteint d’une image superficielle un poil provocatrice. Parce que dans la sphère mode, on passe d’une tendance à son contraire sans transition, la taille haute devient taille extra-basse, les sourcils soigneusement taillés en buisson comme Lenôtre et ses jardins à la française se substituent par des lignes ultra-fines, parfois décolorées pour mieux en prendre le contrepied. Face à un sac mini déconnecté de la réalité, le cabas usé vient rétablir la vérité. 

Sur les podiums, le sac à breloques imparfait brille de vitalité

Crédits : Balenciaga sur Tagwalk Crédits : Balenciaga sur Tagwalk

Lourd comme le poids de la vie, le cabas se porte par-dessous, comme un bagage aux mille et un gadgets qu’on aime transporter au quotidien. Il y a de la place pour un pull, un bouquin, une brosse, une trousse de makeup, une paire d’optiques, mais aussi pourquoi pas, une Nintendo Switch, un tupperware des restes d’hier et top de soirée au cas nous vient l’envie d’aller danser. La preuve chez Miu Miu, qui laisse ses it-bags grand ouvert, le talon d’un escarpin qui dépasse, comme une ode à la vraie vie, si chaotique et authentique soit-elle. 

Chez Balenciaga, le cabas s’exécute à un layering de porte-clé, probablement possesseur du trousseau d’un immeuble entier. Demna Gvasalia, le directeur artistique de la griffe provocatrice, aime à conjuguer cheap et luxe, fait d’un sac en plastique de marché un it-bag ultra-désirable, une serviette de bain une jupe must-have dans la garde-robe, et désormais, un sac à gri-gris la dernière pièce de maroquinerie en vogue. 

Découvrez plus de contenus similaires dans la rubrique Tendance de mode

 

Tags : sac, tendance de mode, look de star, TikTok

Téa Antonietti
Rédactrice Mode & Lifestyle
Plongez dans le tourbillon effervescent de notre rédactrice, une passionnée de pop culture et de tendances en perpétuelle évolution. Suivez son regard aiguisé et sa plume dynamique pour rester connecté aux dernières tendances mode et découvertes culturelles. Avec elle, chaque lecture est une invitation à explorer les multiples facettes du loufoque au grandiose qui animent notre univers en perpétuelle effervescence.

Vous aimerez aussi