Nous, sans Zara ?

Ce serait un peu... comme un burger sans frites, une pizza sans fromage, des cookies sans pépites de chocolat. Un peu comme la mer sans plage, la planche à voile sans vent, les vacances au ski sans neige. Un peu comme un livre sans pages, un magazine sans couverture, un journal sans gros titres. Un peu comme Instagram sans photos, Facebook sans groupes, et Twitter... sans humour.

Oui, quelle tragédie. Le Yin sans le Yang, le goût sans l'odorat, Harry sans Ron... Bref, vous avez saisi. La simple idée d'imaginer noter vie sans elle nous effraie. Cette enseigne espagnole, rapidement devenue leader mondial de l'empire du Fast Fashion, fait rêver les modeuses en proposant, chaque saison et depuis 1975, les tendances aperçues sur les derniers défilés des grandes maisons de luxe... Mais à prix très abordables. Tel est le créneau de Zara : proposer des pièces semblables à celles des créateurs sans tomber dans la contrefaçon, afin que la majeure partie de la population puisse s'offrir des vêtements en vogue.

Ainsi, la marque est essentielle à la survie de notre dressing, et ce, depuis que nous avons découvert notre âme de fashionista. Pour faire notre plein annuel d'affaires de rentrée comme pour aller acheter un haut en sortant du boulot le vendredi pour le mettre le soir même, Zara est là. Sous une chaleur insoutenable comme dans le froid de canard, Zara est là. Dans les meilleurs comme dans les pires moments... Zara est encore et toujours là.

C'est pratique, certes, mais presque lassant. D'une part, parce que le moindre haut à épaulettes original et jean droit basique est acheté, utilisé et réutilisé par des milliers et des milliers d'adeptes - Adieu la rareté et l'exclusivité ! -. De l'autre, parce que l'intégralité des étiquettes de notre garde-robe est signée par le géant du textile à prix malins.

Il serait grand temps de manger des burgers sans frites, profiter de la mer sans la plage, apprécier à Harry sans s’intéresser à Ron, non ? Bien que nous soyons totalement dépendants affectifs de cette invention divine, nous sommes toujours à temps de nous en détacher un peu et d'aller voir ailleurs... Sans parler d'infidélité, bien sûr.

Voici cinq marques qui feront office de pansements affectifs lorsque vous réussirez à rompre avec Zara... On a testé et on va beaucoup mieux maintenant.

Enjoy,

Les Éclaireuses

1 - Storets

 
 
 
View this post on Instagram

Une publication partagée par STORETS (@storets)

Tout droit débarquée de Corée du Sud en 2011, la marque a très rapidement trouvé sa place sur Instagram, en devenant la grande chouchoute des influenceuses. Les dernières tendances que vous croisez sur vos modeuses préférées, de Chiara Ferragni à Carla Ginola ? C'est Storets ! Cette enseigne, uniquement disponible en e-shop, propose du prêt-à-porter, des chaussures, des sacs et accessoires pour la Femme. Aussi bien des pièces ultra-avant-gardistes que de bons vieux classiques et basiques. Côté prix, on vole dans la même gamme que Zara, avec des tops à 20 € comme des blousons et vestes à plus de 150 €... Pour le plus grand bonheur de notre porte-monnaie.

2 - NA-KD

 
 
 
View this post on Instagram

Une publication partagée par NA-KD.com (@nakdfashion)

Quelqu'un à parler de marques préférées des influenceuses ? NA-KD s'est retourné ! Fondée en 2015, cette boutique en ligne suédoise est, à ce jour, l'une des "20 entreprises à plus forte croissance en Europe", d'après son site Internet. Elle aussi s'est engagée à habiller les femmes de la tête aux pieds... En passant par les oreilles. Si vous aimez les ensembles, les blazers oversize et pantalons toujours plus larges, vous avez frappé à la bonne porte car ils sont sa spécialité. NA-KD propose également un service "seconde main" grâce sur lequel les clients peuvent également revendre leurs vêtements de la marque et/ou en acheter à prix cassés. D'ailleurs, question prix, on reste toujours dans la même cour que le géant espagnol.

3 - Source Unknow

Si vous achetiez déjà sur les deux premiers sites conseillers et que vous êtes en quête perpétuelle de nouveauté, vous pouvez aller jeter un coup d’œil du côté de chez Source Unknown. Ce jeune e-shop américain, natif de mars 2020, propose des vêtements minimalistes et épurés uniquement pour femmes, rentrant aussi bien dans la case "tendances" que "essentiels". Les prix y sont légèrement plus élevés que sur Zara, mais tout de même accessibles. On croirait voir du luxe... à 50-200 € !

4 - Attire the studio

Les instagrammeuses portent, certes, nous influencent, c'est une évidence, mais elles créent aussi ! En 2019, l'influenceuse mi-russe, mi-allemande mi-française Xenia Adonts lance Attire The Studio, une boutique en ligne fondée sur quatre grands piliers : "(...) la transparence, la durabilité environnementale, la production éthique ainsi que la qualité et le design." (explication donnée par la fondatrice dans une interview donnée à Vogue, en 2019). En bref, Attire The Studio, c'est une marque responsable, donc forcément, plus coûteuse, en restant accessible.

5 - Uterqüe

 
 
 
View this post on Instagram

Une publication partagée par Uterqüe (@uterqueofficial)

Fondée en 1963, Uterqüe n'est autre que la grande sœur de Zara, puisque l'enseigne fait elle aussi partie du groupe Inditex. Grande sœur parce qu'elle est nnée avant, mais aussi pour le secteur sur lequel elle s'implante :  Uterqüe se veut plus haut de gamme, avec des tops à environ 75 €, des pantalons à 100/150 € et des manteaux s'envolant au-delà des 200 €. Aussi, l'enseigne propose des pièces plus classiques et sophistiquées, mêlant aussi bien du Black & Whiter élégant que des couleurs très dynamiques. Comme une évolution de notre cher et tendre numéro 1 mondial des magasins de Fast Fashion... Parce que changer, de temps en temps, ça ne fait pas de mal.

Let's Shop !

 

Tags : zara, sac, tendance de mode, accessoires de mode, chaussures