Vous et les maths ça fait deux. Depuis le collège, vous êtes fâchée avec la géométrie. C'est plus fort que vous.
Les cercles, les triangles et autres parallélépipèdes vous sortent par les yeux et vous êtes bien contente de vous en être débarrassée une fois pour toutes.

Halte là ! On vous propose de vous réconcilier avec la géométrie. 

On vous rassure tout de suite : vous n'êtes pas la seule. Plusieurs frissons ont parcouru le dos de la rédaction à l'idée même de replonger dans les cosinus, tangentes et théorèmes. Cris désespérés, petites larmes et désespoir ambiant. 

Jusqu'à ce que nous découvrions une personne qui a su utiliser la géométrie en faveur de la mode et du style. Présente sur Facebook et Instagram, les modèles révolutionnent notre vision des polygones. 

Elise Chalmin, c'est la créatrice qui va vous réconcilier avec les formes et les couleurs. Et comme la tâche n'était pas facile, nous avons voulu rencontré cette faiseuse de miracles.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

On craque pour le géométrique avec Elise Chalmin On craque pour le géométrique avec Elise Chalmin

 

1) Qu'est ce qui t'a donné l'envie de créer ta marque et ta première collection ? Depuis quand fais-tu ça ?

 

En vérité, j'ai commencé par pur hasard. Je n'avais pas l'intention de créer ma propre marque ou une collection de vêtements. Je suis diplômée depuis l'année dernière et cela faisait partie de mon projet de fin d'année. J'étais en stage pendant deux mois et j'ai créé une collection pour un magasin anglais. C'est de cette façon que j'ai créé des tissus. Et c'est devant le succès de mes motifs que j'ai décidé de les rééditer pour tenter cette aventure qui n'était vraiment pas prévue. J'ai sorti mes premiers vêtements en Mars et depuis, je ne m'arrête plus ! 

 

2) D'où vient l'idée des motifs géométriques ?

 

J'avais déjà travaillé les motifs géométriques en première année de mon cursus. Je trouvais les formes et les couleurs vraiment belles. J'ai donc réalisé d'autres motifs pour un projet en deuxième année qui consistait à redessiner un objet d'art. J'ai préféré le détourner grâce à Photoshop et le multiplier pour arriver à un ensemble de motifs. Et en troisième année, j'ai réalisé une mini collection. C'est un peu quelque chose qui me suit depuis le début ! 

 

On craque pour le géométrique avec Elise Chalmin On craque pour le géométrique avec Elise Chalmin

 

3) Crées-tu des designs spéciaux sur commande ?

C'est ce que je fais avec l'e-shop de mon site. Je créais à la commande jusqu'à maintenant. Je n'avais pas de stock conçu d'avance. C'est pour cela que j'avais l'opportunité de personnaliser un modèle que ce soit pour la longueur d'une jupe ou la répartition et la sélection des motifs. Depuis peu, je travaille avec un couturier car je n'arrivais pas à tout gérer : le flux de commande, la communication etc... En revanche, je continue à créer moi-même les carnets, les t-shirts et les pochettes.

 

4) Portes-tu tes créations ?

Un petit truc de chaque :  jupe, t-shirt, petite pochette... Je les porte pas énormément, je le fais plus pour les autres. J’adore les porter car je suis fière mais c’est pas évident parce que ça peut paraitre pédant alors que ce n’est pas mon cas. 

5) Tu as bien une pièce phare dans ta collection. Laquelle ?

Ce n'est pas vraiment une pièce phare mais plutôt un motif ! Il s'agit du rouge et bleu. C'est un peu comme mon logo. Même si tous les motifs se vendent bien, j'ai également remarqué que celui-ci faisait partie des préférés de ma clientèle.

 

On craque pour le géométrique avec Elise Chalmin On craque pour le géométrique avec Elise Chalmin

 

6) As-tu l'intention à l'avenir de créer d'autres formes et dérivés ou de réaliser des collections capsules/partenariats ? Quels sont tes projets d'avenir ?

 

Pour l'été, j'envisage des tops et des shorts en soie, quelque chose de léger qui se porte lorsqu'il fait chaud...

Créer des vêtements pour l'hiver, c'est plus compliqué. Pour le moment, je ne travaille que sur des tissus en coton. Mais j'imaginerai bien un dérivé sur du coton plus épais avec de gros imprimés. J'aime aussi l'idée de parkas à motifs ou de sweatshirts brodés. J'ai récemment contacté Chiki Boum pour envisager un partenariat. Ces nouveautés offriraient à mes clientes une marge de prix plus large. 

 

7) L'astuce style pour les Éclaireuses : comment doit se porter le géométrique selon toi ? 

 

Selon moi, il y a deux façons différentes de porter les motifs géométriques.

Soit la personne est classique et préférera choisir une pièce qu'elle associera à une chemise classique, un pull uni ou même une veste de tailleurs et des tennis. 

Soit la personne aime oser et gère le total look. On peut associer divers motifs : le géométrique va bien avec des fleurs ou des motifs animaliers.

En revanche, si tous les motifs de votre look sont géométriques, il vaudrait mieux porter des chaussures sobres. De la même façon que le géométrique au milieu de l'uni se remarque, l'uni au milieu du géométrique fait toujours son petit effet !

Dans tous les cas, c'est une façon d'exprimer sa personnalité. Alors si on dit de vous que vous êtes une personne plus carrée, que vous êtes une véritable flèche ou que vous ne tournez pas très rond, vous savez ce qu'il vous reste à faire. 

 

On craque pour le géométrique avec Elise Chalmin On craque pour le géométrique avec Elise Chalmin

 

 Et en exclusivité pour les lectrices de Les Éclaireuses, 15% de réduction pour tous vos achats avec le code ECLAIREUSES !

 

Let's shop !