Des mois d’économie, de serrage de ceinture, de restriction de budget… Mais ça y est ! Vous avez enfin rassemblé le butin nécessaire pour réaliser un de vos rêves : vous offrir une pièce de luxe.

Le souci : à l’ère du shopping sur internet, les pirates sont nombreux à rôder sur les eaux sombres du net en quête de la prochaine victime à qui ils refourgueront une contrefaçon. Et aujourd’hui, il n’y a même plus de pavillon noir pour les voir venir. Mille milliards de mille sabords !

Pourtant avec ces brigands sans foi ni loi qui violent sans vergogne les codes du bon-goût et pillent les comptes bancaires des plus naïfs, le web peut vite se transformer en coupe-jarret pour votre porte-monnaie.

Alors branle-bas de combat chez Les Éclaireuses, on part à l’abordage ! Hors de question de vous laisser aux mains de ces bandits. Rien que pour vous, nous avons mis les voiles et écumé les océans d’internet à la recherche des meilleures astuces pour éviter ces gredins, rois de la contrebande.

Avec ça moussaillon, ce sera le calme plat, vous pourrez naviguer sans crainte à la poursuite de votre trésor. Hissez ho !

Enjoy,

Les Éclaireuses, chasseuses de pirates

 

1 – Méfiez-vous des prix anormalement bas

-

C’est LE premier indice qui doit vous mettre la puce à l’oreille ! Evidemment, on ne parle pas des Vuitton à 10€ vendus dans le métro qui ne font aucun doute mais des prix plus vicieux, assez hauts pour susciter la confiance et en même temps assez bas pour être alléchants. Trop beau pour être vrai !

Alors restez sur nos gardes. Et malheureusement, tous les faux ne sont pas vendus à des prix inférieurs, ce qui compliquent encore les choses…

 

2 – Examinez le packaging

-

Les marques de luxe dépensent des millions pour leur image, ce n’est certainement pas pour livrer leurs produits dans des sacs en plastique ou en toile de jute. Si vous l’achetez neuve, votre pièce de luxe se doit d’être accompagnée de la panoplie complète : dust bag, papier de soie, boîte en carton, sac en carton, ruban, etc.

Sachez également que l'emballage des produits de contrefaçon ne mentionne pas l'adresse du fabricant ni de l'importateur. Alors dans ces cas-là, fuyez !

 

3 – Prenez garde aux logos mal reproduits

-

Quand on n’y connait pas grand-chose, une contrefaçon peut paraitre identique à l’original. C’est pourquoi on vous conseille d’y regarder de plus près et de jouer au jeu des sept différences. Prenez garde notamment à un logo mal reproduit. S’il est imprimé ou gravé vulgairement, passez votre chemin.

De même pour la typographie. Qu’elles se trouvent sur une semelle, à l’intérieur d’un sac ou sur une partie métallique, les inscriptions de la marque doivent toujours être de la police de la marque.

 

4 – Observez bien les matières et les finitions 

-

Un Chanel 2.55 en skaï ça ne s’est jamais vu ! Alors si la matière de votre sac / portefeuille / ceinture / paire de chaussures ne semble pas appropriée et – pire – dégage une odeur de pétrole, c’est qu’il y a anguille sous roche (ou baleine sous gravillon comme dirait l’autre).

De même pour toutes les finitions qui doivent être impeccables, que ce soit les coutures (extérieures ET intérieures), fermetures, boutons, bandoulières, etc.

 

5 – Surveillez la silhouette du produit

-

A moins que vous achetiez votre pièce de luxe d’occasion et que vous acceptiez ainsi l’éventualité d’une légère déformation due à l’usure, sa forme doit être nette et ses mesures doivent correspondre à celles enregistrées par la marque.

Restez donc vigilante, le moindre centimètre peut faire la différence entre du vrai et du faux. Alors armez-vous de la fiche produit et de photos officielles et comparez !

 

6 – Prêtez attention aux preuves d’authenticité

-

1/ La facture : c’est le papier auquel on pense d’instinct et pourtant ce n’est pas la meilleure preuve de l’authenticité d’un produit. En effet, avec le boom de la vente d’occasion, il arrive qu’elle se soit perdue en route, sans parler des copies… Alors petits conseils : vérifiez qu’elle matche bien avec la pièce et que c’est une originale.

2/ Le numéro de série : qu’il s’agisse de lettres ou de chiffres, c’est l’un des meilleurs indices pour certifier de l’authenticité d’une pièce de maroquinerie ou de chaussures de luxe puisque la majorité des marques y ont recours. Malheureusement, beaucoup de contrefaçons réussissent maintenant à les imiter. Pour démêler le vrai du faux, sachez que sur un original, l’étiquette doit être impossible à décoller sans être abimée, contrairement à une copie où elle sera souvent plus simple et collée vulgairement.

Dans les deux cas, faites toujours attention aux fautes d’orthographes et à la typographie.

 

7 – Faites attention aux photos

-

Si les photos du produit sont de mauvaise qualité, qu’elles semblent provenir d’un autre site ou que le vendeur refuse de vous en fournir d’autres : laissez tomber ! Ça pue l’arnaque. Il se peut que le produit n’existe même pas…

D’où l’intérêt du point suivant !

 

8 – Achetez uniquement sur des sites officiels

-

Bon clairement pour prendre le moins de risque possible, le mieux serait d’acheter la pièce de vos rêves sur le site de la marque ou chez un revendeur de luxe officiel tels que Net à Porter, Farfetch, 24 Sèvres ou My Theresa.

Mais comme vous n’êtes pas forcément riche comme Crésus, vous allez peut-être vouloir l’acheter d’occasion. Dans ce cas, évitez les sites de petites annonces comme Le Bon Coin ou Vinted qui n’ont pas de politique anti-contrefaçon et préférez un site dédié à la revente de luxe comme Vestiaire Collective, Vide Dressing, Collector Square, Instant Luxe… qui procèdent à des contrôles de conformité.

De même, prenez garde aux petits revendeurs indépendants : vérifiez que leur site existe vraiment grâce au numéro SIRET à entrer sur societe.com.

 

9 – N’hésitez pas à poser des questions au vendeur

-

Vous pensez avoir trouvé LA pièce de vos rêves à prix canon ? Alors avant de craquer votre PEL, un conseil : contactez le vendeur pour en savoir plus sur son approvisionnement, sur la livraison et sur la conformité des produits qu’il propose.

 

10 – Effectuez une remise en main propre

-

Si, malgré nos recommandations, vous êtes tentée d’acheter une pièce de luxe sur un site de petites annonces, essayez d’obtenir une remise en main propre. La meilleure manière de procéder à un check du produit dans les règles avant de faire chauffer votre CB.

 

Let's shop !