Depuis quelque temps, sur TikTok, les utilisateurs ont vu une tendance apparaître et se faire une place de choix dans leurs #FYP : "Les Stay at Home Girlfriends". Mais quésaco ? Selon l'Urban Dictionnary, la "Stay at Home Girlfriend" est une petite copine qui, en bonne femme d'intérieur, reste à la maison pour s'occuper des tâches domestiques. La différence majeure avec la "housewife" traditionnelle, c'est qu'il n'est aucunement question de mariage ou d'enfants dans cette mouvance. La Stay At Home Girlfriend reste bien au chaud chez elle, elle cuisine, regarde la télé, fait du ménage et attend que son boyfriend rentre du travail (boyfriend qui, généralement, entretient ladite girlfriend). 

Si, sur le papier, ça a l'air génial de rester à la maison toute la journée pour manger des chips et regarder la télé, cette tendance TikTok pose de plus en plus de problèmes et divise les opinions. Bien que la proposition de ces vidéos semble alléchante, elle questionne également notre rapport à la place de la femme dans la société... Pour certains, cette situation est proche de la perfection, pour d’autres, elle est la quintessence même d'un sexisme 2.0 qui veut que les femmes restent sagement à la maison.

Sois belle et tais-toi ?

Si cette tendance fait légèrement grincer des dents (et doit provoquer un véritable cataclysme dans le monde du féminisme), il y a un autre aspect (très) problématique à cette tendance : la Stay At Home Girlfriend est belle, elle est mince et surtout, elle doit le rester. En fait, ça fait partie des missions des SAHG d'être physiquement agréables à regarder. C'est pour cette raison qu'en plus du ménage et de la cuisine, ces jeunes femmes passent une grande partie de leur journée à prendre soin d'elles, à aller à la gym et à faire en sorte d'être la plus jolie possible.

@kendelkay fueled by @bloomnu ♬ original sound - kendel kay

 

On est donc loin de l'image de la femme boss, qui a décidé d'envoyer valser les conventions patriarcales et qui veut prendre sa vie en main, c'est même tout l'inverse. Et si la vie de ces jeunes femmes semble faire rêver (tout le monde aimerait avoir de l'argent à foison et rien d'autre à faire), elle nous pousse surtout à nous questionner sur notre rapport à l'égalité entre les hommes et les femmes

En fait, cette tendance nous renvoie 100 ans en arrière, à une période ou les jeunes femmes n'étaient pas invitées à déambuler d'elles-mêmes dans l'espace public sans chaperon. Ce sont des femmes préservées au sein du foyer et destinées à tout mettre en œuvre pour faire plaisir à leur compagnon. 

Seule différence avec l'ancien temps, point d'enfants ou de mariage. Il n'est question que du couple et c'est tout.

Une tendance qui en crée une autre

Heureusement, rien ne semble arrêter la créativité sur les réseaux sociaux et des jeunes femmes ont décidé de tourner cette "trend" en dérision. Comment ? En insinuant, plus ou moins subtilement, que la situation des jeunes femmes du #StayAtHomeGirlfirend sont plus ou moins séquestrées et sous l'emprise d'un ravisseur.

@geemcgwee A morning in my life as a stay at home girlfriend #morninginmylife #stayathomegirlfriend #stayathomewife #stayathomegf #sketchcomedy ♬ original sound - Gill

Blague à part, de nombreux.ses internautes s'accordent sur le fait que ces jeunes femmes, malgré leur vie "de rêve", semblent toutes assez tristes. Car si les paillettes de la lazy life sont toujours belles à voir, lorsque l'on observe ce dont il est réellement question en filigrane, on se rend compte du vide dans lequel ces jeunes femmes évoluent au quotidien. L'isolement dans lequel ces femmes se trouvent est peut-être ce qu'il y a de plus alarmant. 

Et si à travers cette trend, on voit l'opposition entre deux mondes, celui du Girlbossing et celui de la housewife, beaucoup semblent avoir choisi leur camp (et ce n'est pas forcément celui de la femme trophée). 

Les Éclaireuses

 

Tags : News Société