Qui sont les philogynes, ces masculinistes dont vous avez peut-être été victime ?

Alice Legrand 12 juin 2024

Plusieurs documentaires sur les masculinistes ont mis en avant un groupe particulièrement agressif : les philogynes. On vous explique pourquoi vous en avez peut-être déjà été victime.

Ces dernières années ont vu émerger un nouveau mouvement de jeunes hommes virulents qui semblent déjà tout connaître des femmes malgré leur jeune âge. Appelés masculinistes, leurs idées sexistes ne se limitent plus à quelques groupes de discussion privés. Désormais, tout le monde peut tomber sur leurs vidéos sur les réseaux sociaux, ce qui leur permet de recruter en masse de nouveaux adhérents.

Mais d'où vient cette haine des femmes qu'ils propagent largement ? Ces nouveaux influenceurs n'ont pas peur des mots et semblent nés avant la honte. Les féministes sont leurs ennemis, car ils ont peur des femmes et de perdre leur masculinité si la gent féminine obtenir davantage de droits.

Plusieurs médias se sont penchés sur le sujet, comme Konbini en décembre dernier ou France TV Slash qui vient de sortir son reportage début avril. Dans les deux cas, les journalistes ont infiltré le milieu masculiniste, et y ont fait une découverte surprenante : au sein même du mouvement, il existe un groupe interne appelé les philogynes.

Qui sont les philogynes, ces hommes antiféministes qui pullulent sur les forums, sur Youtube et sur Discord ?

Concrètement, les philogynes sont des serials dragueurs de rue. Ils prennent conseil auprès des masculinistes puis les mettent à exécution directement en contact avec les femmes, dans la rue. Si nous sommes toutes exaspérées que la drague de rue soit aussi lourde et intrusive, devenant parfois du harcèlement, ces hommes ne semblent pas s'en préoccuper. Ils ont tous la vingtaine, et ont un passe-temps on ne peut plus étrange : faire du badinage, soit accoster le plus de femmes possibles en un temps record.

Pour réussir leur mission, ils considèrent que la femme n'est qu'un chiffre. Le but est juste de se prouver que l'on est un "vrai" homme et que l'on plaît. Il faut quand même être sacrément peu confiant pour avoir besoin d'harceler des femmes pour s'en convaincre. S'ils pensent que ce sont de parfaits séducteurs, ils sont en fait de véritables harceleurs qui perturbent (encore une fois) le quotidien de femmes qui n'ont absolument rien demandé.

Une fois leur mission finie, ils font un état de leur "chasse" sur des forums Discord où chacun y va de son témoignage. Nombre de rejets, nombre de numéros récoltés... Qui aura le plus de conquêtes ?

Léo explique aux hommes comment séduire les femmes

Le gourou de cette communauté s'appelle Léo, et il alimente la chaîne Youtube Les Philogynes (124k abonnés). Diplômé de psychologie à l'université (comme il aime le rappeler), il explique à sa communauté comment séduire les femmes. Mais bien plus qu'un simple coach en séduction, il va également leur expliquer comment faire pour qu'elles ne soient jamais supérieures aux hommes.

Sur son site, il explique sa démarche : "Dès mes 17 ans, je consacre mes week-ends à aborder des filles dans les rues et parcs de Paris. Très vite, je considère cette activité non plus simplement comme une manière de trouver une copine, mais plutôt comme une grande expérience sociale. Aujourd’hui psychologue libéral, je propose des séances pour aider les hommes et femmes à vaincre leurs blocages et développer leur intelligence sociale".

Sur son canal Discord, il donne des conseils où le consentement semble n'être qu'une option. L'avis de la femme ne semble que très peu pris en compte. Il explique par exemple à un jeune homme de 18 ans fraîchement en couple, que "pour garder une femme près de toi, il faut que tu sois séduisant et donc que tu ailles voir ailleurs". Il conseille à un autre, qui lui demande comment faire jouir sa copine, que "si tu commences à lui montrer que ton but c'est de la faire jouir, je te garantis que ça ne marchera pas. Les nanas détestent ça". Évidemment, ce coaching de pointe est payant.

L'état du sexisme est alarmant en France

Quand on voit le dernier rapport sur l'état du sexisme en France, on comprend mieux comment autant de personnes peuvent adhérer à ces propos : 70% des hommes pensent qu'on généralise trop les choses en considérant que "tous les hommes sont sexistes". Pour 20% de la population française, le terme "Féminicide" reste inconnu.

Les hommes âgés de 25 à 34 ans sont 23% à penser qu'il faut parfois être violent avec une femme pour se faire respecter (contre 11% en moyenne). Aussi, 42% des hommes pensent qu'il est difficile pour eux de pleurer et 26% d'entre eux estiment toujours que le barbecue est une affaire d'homme. Les chiffres parlent d'eux-mêmes... Alors, on comprend mieux d'où vient l'augmentation du clivage politique chez les jeunes, opposant femmes progressistes et hommes réacs.

Retrouvez plus d'articles dans notre rubrique Société.

 

Tags : homme, société, féminisme, Femme, News Société, Drague et séduction

Suivez Alice à travers ses articles bien-être, lifestyle et société. Avec elle, chaque lecture est une invitation à découvrir de nouvelles choses, adopter de nouvelles habitudes de vie et décrypter les dernières tendances bien-être.

Vous aimerez aussi