"Mamaaaaaaaaaaaan, dis à Lisa qu'il faut qu'elle arrête de venir me piquer mes jouets et de me suivre partout"

"Mais ma chérie, tu es sa grande soeur, son modèle : c'est normal qu'elle fasse tout comme toi !"

Ouais, ouais, ouais.

Aujourd'hui, vos frères et soeurs sont la chose la plus précieuse que vous puissiez avoir. Vous les aidez, les encouragez, les bichonnez. Mais fut un temps, on ne peut pas dire que "c'était la même". Seulement voilà, vous êtes une famille, et il vous fallait bien une team de choc pour faire grève contre les petits pois du vendredi soir.

Vous êtes l'aînée, et ça n'a pas toujours été évident pour vous. Mais vous pouvez désormais vous réjouir : nous avons trouvé l'argument le plus fatal à rétorquer à vos frangins lorsqu'ils continuent de vous embêter. Un argument bien mieux que le célèbre "De toute façon, t'as été adopté toi !"

Une étude réalisée par des économistes de l'université d'Edimbourg et de l'université de Sydney a démontré que les enfants premiers-nés sont plus intelligents que leurs frères et soeurs. Ils auraient, en effet, de meilleures aptitudes de réflexion et de meilleurs résultats aux tests de QI. 

Mais à quoi est-ce dû ? Selon les chercheurs, au fait que les premiers enfants reçoivent plus de stimulation mentale et une attention sans la moindre faille. 

Pour arriver à ce résultat, les chercheurs ont utilisé des données recueillies par le Bureau Américain des Statistiques du Travail qui ont fait des tests sur 5000 enfants, les suivant de leur naissance jusqu'à leurs 14 ans. Évidemment, il a fallu prendre certains facteurs en compte tels que les antécédents familiaux, et le contexte économique. Mais le résultat est formel : les aînés ont obtenu de meilleures notes, notamment en lecture et vocabulaire. 

Les chercheurs en ont conclu que c'est une des conséquences de l'effet de l'ordre des naissances, puisque par la suite, les premiers-nés continuent d'avoir un meilleur niveau d'éducation et de gagner un salaire plus élevé que leurs frangins et frangines. 

Mais le plus important à retenir dans tout ça, c'est que même si vous avez désormais un argument pour embêter votre petite soeur ou votre petit frère, cela fait de vous la meilleure des grandes soeurs, disposant de tout le savoir nécessaire pour l'accompagner tout au long de sa vie. 

Faute de partager vos jouets, inutile de lésiner sur l'amour et les connaissances ! 

Enjoy, 

Les Éclaireuses

 

 

Photo de couverture : ©StevenKlein