Voilà une semaine que nos Girls Boss de l'année ont reçu le Prix de la Femme d'Influence 2020. Un évènement dont nous sommes très fières d'avoir été le partenaire.

Dans une volonté de défendre et promouvoir l'entrepreneuriat au féminin, Patricia Chapelotte crée en 2010 le club "Génération Femmes d’Influence", réunissant toutes les femmes qui se consacrent à l’entreprise. Présidente et créatrice du Prix, cette chef d'entreprise engagée aussi en politique encourage les femmes entrepreneuses à s'épanouir professionnellement.

Partenaire média officiel du Prix de la Femme d'Influence 2020 aux côtés de Challenges, Le Figaro et Radio Classique, Les Éclaireuses ont assisté à la cérémonie qui s'est déroulée lundi 14 décembre 2020 au Palais Brongniart et diffusé en direct sur la page Instagram @femmesinfluence.

Et cette 7ème édition du Prix de la Femme d’Influence a récompensé des femmes aux profils très variés qui se sont illustrées durant la crise du Covid-19, nommées dans chacune des 4 catégories : politiqueéconomiqueculturelle et "coup de cœur". Cette année, le jury a remis un prix spécial à un collectif de plusieurs femmes du monde médical, allant de l’aide-soignante à la directrice d’hôpital, afin d'afficher leur soutien pendant cette épidémie. 

Prête à découvrir les lauréats du Prix de la Femme d'Influence 2020

Enjoy, 

Les Éclaireuses

 

Le Prix de la Femme d'Influence Politique

Le Prix de la Femme d'Influence Politique est remis à Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès de Bruno Le Maire, ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance, chargée de l'Industrie. Diplômée d’HEC-Paris, de l’ENA, elle occupe depuis 2020 le poste de ministre de l'Industrie. De sa position de secrétaire d’État à l’économie, elle a aidé les entreprises à traverser la crise sanitaire du coronavirus en France.

 

Le Prix de la Femme d'Influence Économique

Le collectif #Protegetonsoignant a reçu Le Prix de la Femme d'Influence Économique, représenté par Mathilde de l’Ecotais, Tatiana Jama et Céline Lazorthes. Le collectif #ProtegeTonSoignant voit le jour le 21 mars 2020, quatre jours après l’entrée en vigueur du premier confinement du 17 mars avec un objectif : aider les soignants à surmonter cette crise sanitaire. 

Au total, 7,4 millions de dons, 130 bénévoles et une mobilisation hors du commun qui ont permis de livrer du matériel médical dans 400 établissements dans la France entière ainsi que 95000 repas en région parisienne.

 

Le Prix de la Femme d'Influence Culturelle

Les enseignantes des cours Lumni ont été félicitées pour la création d'un programme permettant de diffuser des cours à destination des élèves sur France 4, dès l'annonce du confinement et de la fermeture des écoles. Le projet est une initiative commune du ministre Jean-Michel Blanquer et de la présidente de France télévision, Delphine Ernotte.

Représenté par Laure BrémontMarie-Astrid ClairIsabelle Infante et Lynda Itouchene, le collectif des enseignantes des cours Lumni a reçu le Prix de la Femme d'Influence Culturelle.

 

Le Prix de la Femme d'Influence "Coup de coeur"

Le Prix de la Femme d'Influence "Coup de coeur" est remis à Flavie Melendez Rigole, agricultrice en Groupement Agricole d'Exploitation en Commun (GAEC) et infirmière urgentiste. Prise par deux métiers très prenants, elle se bat sur les deux fonts pendant la crise du Covid-19 sauvant des vies et préservant son exploitation agricole des roches fleuries. 

 

Le Prix de la Femme d'Influence spécial monde médical

Trois femmes du monde médical ont reçu le Prix de la Femme d'Influence spécial monde médical, allant de l’aide-soignante à la directrice d’hôpital, elles ont joué un rôle important pendant la pandémie du coronavirus. 

Sophie de Gliame, étudiante en troisième année, a souhaité s’engager en mai dernier par l’intermédiaire d’une association à apporter un renfort logistique dans 3 services de l'hôpital Henri Mondor de Créteil.

Virginie Huchedé, mère de 3 enfants, travaille à l’EHPAD "Résidence Le Vollier " de Bouère, en Mayenne depuis bientôt 15 ans. À la demande du personnel lui-même, elle a dormi avec les soignantes de l'EHPAD, dans deux semi-remorques aménagées afin d'éviter les déplacements et protéger ses proches ainsi que les résidents. 

Et Isabelle Vassor-Rebert, adjointe du service des urgences de l'Hôpital Georges Pompidou AP-HP depuis 6 ans. Elle a eu un rôle très important dans l'organisation et la coordination des urgences, lors de la première vague de l’épidémie de Covid-19 dans la gestion de crise de l’hôpital.