"Voici venu, le temps des rires et des chants..." Vous vous souvenez probablement de cette douce mélodie qui a bercé votre enfance, les yeux rivés sur votre lecteur télévisé. Ce dimanche 31 juillet, une figure emblématique de "L'île aux enfants" est partie dans la matinée : Christophe Izard, père de Casimir, aka le dinosaure orange, mascotte incontestée du programme.

Christophe Izard, une icône du petit écran

« Christophe Izard nous laisse orphelins d’un pays joyeux où c’était tous les jours le printemps », a déclaré hier matin sur Twitter la ministre de la Culture Rima Abdul Malak.

Christophe Izard était connu de tout le monde comme étant un « monstre gentil » qui s'est alors imposé comme une véritable icône intergénérationnelle. Pourtant, au départ, rien ne prédestinait l'acteur à se lancer dans les programmes enfance. Fils d'avocat passé par des études de droit, Christophe Izard s'est d'abord adonné au journalisme et plus particulièrement le journalisme musical.
 
On se souvient encore de ses célèbres chroniques commentant gaiement la vie musicale de l'ensemble de la capitale. Pierre-Alek Beddiar, responsable d’Osibo Productions, a rassuré les fans en précisant que l'acteur était « parti paisiblement chez lui ». Une mort douce mais pas moins nostalgique... 
 

La mascotte de toute une génération

Il faudra attendre 1974 pour que Christophe Izard crée « L’île aux enfants », après avoir rejoint  l’ORTF qui était à l'époque la première chaîne de télévision publique. Malgré tout, cette dernière n’est pas la seule à avoir pu profiter du programme pour enfants qui a successivement été accueilli par France 3 ou encore TF1 avant de prendre sa retraite en 1982.
 
Christophe Izard, de son côté, a écrit de nombreux épisodes mais également des chansons restées célèbres dont la chansonnette culte « Voici venu le temps des rires et des chants... ». Vous avez la larme à l'oeil ? On vous comprend... puisque nous aussi. 
 

Un réalisateur passionné et tout terrain !

En 1975, Christophe Izard met au point un nouveau programme pour enfants intitulé « Les visiteurs du mercredi ». Au  programme ? Des dessins animés que vous connaissez très bien comme « Barbapapa » mais aussi des séries telles que « Prince Noir ».

Christophe Izard se lance ensuite un challenge et propose « Le village dans les nuages », une émission enfantine destinée à succéder à « L’île aux enfants ». Le programme sera diffusé sur TF1 jusqu’en 1985. Parce que toute bonne chose a une fin, en 1987, Christophe Izard rejoint Antenne 2 et créera ensuite le dessin animé « Albert le cinquième mousquetaire ». Un personnage à son image !

Rest in Peace Christophe Izard, nous ne t’oublierons jamais !

Enjoy, 

Les Éclaireuses

= 

 

Tags : enfant, Mort