Le Viper Room est the place to be dans les années 90. La boîte de nuit est l'endroit le plus sulfureux de Los Angeles où les stars les plus mythiques vont faire la fête. Entre les strass et les paillettes, la drogue fait irruption et devient monnaie courante. Alors que le Viper Room vit son heure de gloire, la mort de River Phoenix va tout bouleverser.

Demandez le journal !

Le lieu le plus glamour de la côte ouest américaine est frappé par la mort d'une star montante d'Hollywood. Tandis que l'endroit de la débauche et de la fête accueillait toutes les célébrités de l'époque, le Viper Room ferme ses portes suite à la tragédie. Pourquoi Viper Room ? Johnny Depp a appelé le club comme ça en raison d'un groupe de musiciens qui se nommaient les "Vipers". So rock'n'roll !

Que s'est-il passé ? Qui étaient les gens qui fréquentaient le Viper Room ? Toutes les questions sont permises. Le scandale éclate, les vidéos sont diffusées. Joachim Phoenix perd son frère juste devant le Viper Room.

Depuis ce jour, le Viper Room est devenu un lieu mythique où certains viennent prendre des photos ou se recueillir. Entre fascination morbide et club légendaire, le Viper Room a une histoire qui mérite d'être racontée. On vous dit tout dans ce nouveau numéro de Scandaleuse !

Enjoy,

Les Éclaireuses

Le club de la génération 90

Le Viper Room prend sa source dans la rue du Sunset Strip à Los Angeles. Johnny Depp décide d'ouvrir le club en plein cœur d'Hollywood. Sex and rock'n'roll sont au rendez-vous. Tout le gratin d'Hollywood veut venir au Viper Room.

Les stars y trouvent là-bas une oasis de paix et de sérénité loin des paparazzis. Pour entrer à l'intérieur du club, vous devez être une étoile montante ou rien. On a souvent dit que le public du Viper Room était plus célèbre que les artistes qui s'y produisaient. Soyez-en sûr, toute la fine fleur était présente à Los Angeles. Le couple mythique Kate Moss-Johnny Depp, Leonardo DiCaprio, Jennifer Aniston, Jared Leto, Naomi Campbell... Ils venaient tous aux concerts de musique punk pour boire, fumer et se droguer. 

À l'entrée, tous les photographes guettaient l'arrivée des stars en plein âge d'or. L'élite d'Hollywood a besoin de décompresser et c'est dans le bar de Johnny Depp qu'elle trouve du réconfort. Les clichés sont légendaires. On y voit le jeune Johnny Depp jouant de la guitare, un Leonardo DiCaprio au sommet de sa gloire et une Kate Moss in love de son Johnny.

Les soirées à thème sont dignes des années folles et attirent tout le beau monde.

La mort de River Phoenix

River Phoenix est le symbole de l'acteur fauché dans son ascension. Il avait tout pour lui : la beauté et le talent. Hélas, le soir d'Halloween 93, le jeune homme prend de la drogue dans les toilettes du Viper Room. Son frère, Joachim Phoenix décide lui aussi de se rendre dans le club pour rendre visite à son ami Johnny Depp. Alors que la musique des Red Hot Chili Peppers résonne sur scène, Johnny Depp voit son ami River sortir de la boîte en titubant.

Pour la petite histoire, le Viper Room était un lieu où la drogue faisait rage. Les dealers à l'intérieur du bar pouvaient vendre leur marchandise aux stars. Aux États-Unis, l'héroïne était un fléau qui faisait beaucoup de victimes. 

C'est déjà trop tard, River sort et s'effondre devant les yeux de son frère, sa sœur et sa petite amie. Son corps contenait huit fois la dose mortelle de cocaïne et diverses drogues, comme de l'héroïne. La tragédie attire tous les photographes et les fans. Son overdose bouleverse le monde et son entourage.

Le Viper Room, un lieu hanté

Après le décès de River Phoenix, le bar reste ouvert. Malheureusement, cet événement ne va pas freiner les visiteurs. En 1997, le Viper Room invite le guitariste des Red Hot Chili Peppers. Après une brève fermeture en 1999, Courtney Love célèbre l'ouverture avec un concert sauvage dans le nouveau décor du Viper Room.

Les groupes et les chanteurs célèbres débutent bien souvent au Viper comme les Pussycat Dolls ou Gwen Stefani.

Après la mort de River, le lieu a la réputation d'être hanté. Un des anciens propriétaires, Anthony Fox, décède dans les locaux du Viper Room. Deux autres musiciens perdent la vie après avoir performé dans le fameux bar de Johnny Depp. Cet amoncellement d'événements forge la légende d'un lieu mortel pour ceux qui en passent la porte.

Le Viper Room est un des lieux mythiques des années 90. Berceau des stars et lieux de fêtes inoubliables, certains s'amusent à penser que "Tout ce qui se passe au Viper Room reste au Viper Room". Le Viper Room reste un mystère !

 

 

Tags : amour de stars, people