Après le scandale qu'a laissé la cérémonie des César derrière elle, c'est au tour de Mimie Mathy d'en laisser un sur Quotidien.

Présente sur le plateau, ce lundi 2 mars, au côté de Yann Barthès, la comédienne était invitée à donner son avis sur le départ brusque de l'actrice Adèle Haenel lors de la remise du prix du meilleur réalisateur à Roman Polanski. Elle répond sur un ton humoristique "Elle devait peut-être aller aux toilettes ?" 

Aïe... On aurait dû se douter que le pire était à venir. En effet, elle poursuit sur un ton sérieux : "Cette image dit qu’il en faut pour tous les goûts. Moi je pense qu’il ne faut pas tout mélanger. J’ai adoré "J’accuse", je suis contre ce que Polanski a pu faire. Mais à ce moment-là, il ne fallait lui laisser faire aucun film depuis qu’il est en France ".

Et tenez-vous bien, ce n'est pas ce qui a le plus choqué les internautes et les gens présents sur le plateau. « Bien-sûr qu’il faut lutter contre ça, mais ça n’enlève rien au talent de Polanski. Mais après je comprends tout à fait sa réaction. Je n’ai pas été violée, j’ai eu cette chance. En même temps, je n’ai pas le même physique donc je suis un peu à l’abri ».

Chère Mimi Mathy, les enfants de 10, 13 ou encore 14 ans avaient-elles le physique pour se faire violer ? C'est ce qu'on pensait.

Bien évidemment, après une telle remarque, celle-ci s'est fait descendre sur Twitter. Le karma existe-t-il ? On commence à y croire.

Les Éclaireuses

 

-