Les années 90 ont été un tournant crucial dans nos vies. 

À l'aube du 21e siècle, le monde était en pleine expérimentation. Que ce soit en matière de tendance ou de technologie, cette période a connu des heures très sombres.  

Malgré tout, cette époque a marqué un tournant dans nos vies. Toutes les erreurs commises (même si nos parents sont tout aussi coupables) nous ont donné une véritable leçon de vie

On ne serait sûrement pas celles que nous sommes aujourd'hui si on n'avait pas surmonté toutes ces épreuves

Oui, on peut parler d'épreuves quand on repense à toutes nos folies capillaires...

On en parle avec une certaine nostalgie même si on ne regrette absolument pas que cette époque soit bel et bien terminée.

Voyons le bon côté des choses, ça nous fera pleines d'anecdotes à raconter à nos enfants plus tard.  

Enjoy, 

Les Éclaireuses

 

1- Les enfants des années 90 VS les enfants des temps modernes

-

À croire que tous les parents des années 90 participaient à la Coupe du Monde des enfants les plus mal habillés. Sauf qu'au lieu de durer un mois, elle s'est éternisée sur toute notre enfance.

  

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

2- Les épreuves de toute une enfance 

-

À chaque jour, son lot d'épreuves. Notre quotidien n'était pas de tout repos et pouvait parfois même se transformer en véritable parcours du combattant.

 
3- Graver les tubes de l'été sur CD 

-

Bien avant l'ère Spotify.... Si vous n'êtes pas passée par cette étape dans votre vie, vous n'avez sûrement pas raté grand-chose. Si ce n'est la douleur de devoir faire un choix parmi vos musiques préférées pour passer tout l'été. 

 

4- Et quand on le récupèrait après l'avoir prêté à notre BFF...

-

Une des raisons de nombreux divorces amicaux. 

 

5- Le véritable "patte d'eph"

-

Le pantalon patte d'eph est devenu LE pantalon des fashionistas par excellence. Sauf que ce ne sera jamais celui des années 90. Un classique inimitable et c'est peut-être mieux ainsi.

  
6- Les jouets dans les paquets de céréales 

-

Pour rien au monde, on n’aurait raté un petit déjeuner, surtout quand il fallait entamer un nouveau paquet de céréales. Les jouets à l'intérieur étaient la raison pour laquelle on se levait le matin.

Depuis, c'est une tout autre histoire...

À moi le ventre plat | Les Éclaireuses : Mode, tendances et inspirations
 

7- Quand la maîtresse annonçait qu'il était l'heure de regarder un épisode de "C'est pas sorcier"

-

Le plus dur n'était pas de rester éveillées devant l'émission mais de rembobiner la cassette avant même qu'elle ait commencé. 

Oui, car généralement on était bien trop flemmardes pour le faire une fois la vidéo terminée. 

 

8- Sans oublier nos cassettes audio... 

-

Si vous n'aviez pas de crayon à porter de main, il fallait utiliser le petit doigt pour rembobiner. Avec toutes les douleurs que cela entraînait...

  
9- L'ancêtre du sms 

-

On peut se vanter d'avoir inspiré toutes ses applications de messages. Bien plus discret qu'un mode vibreur, on avait mis en place les meilleures ruses pour se faire passer des petits mots. 

On était loin des préoccupations de réseau.  

 

10- Quand les recherches pour un exposé se transformaient en véritable expédition 

-

Alors que certains se plaignent de ne rien trouver sur internet, avez-vous déjà essayé de chercher des informations dans des livres ? 

 

11- L'amour de la nature 

-

Il ne fallait pas nous parler de papillons dans le ventre, pour nous, ils se portaient dans les cheveux.  

 

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

12- Les reines du design

-

La décision la plus dure que l'on n'ait jamais dû prendre dans notre enfance. 

 

13- Quand on a découvert les joies des premiers jeux vidéo 

-

On n’a toujours pas compris les règles, d'ailleurs.

  
14- L'indispensable carte de France pour les cours de géographie

-

On ne compte pas les heures passées à essayer de retenir tous les départements de France.

Ça valait bien toutes ces mauvaises notes, si c'était pour en supprimer une grande partie quelques années plus tard... 

 
15- Selfie ? Connaîs pas !

-

Pas de "attends, je ne suis pas bien, on recommence" possible.

Il fallait attendre de faire développer la pellicule pour savoir si la photo était réussie ou pas. Et puis, il y avait très souvent un doigt qui cachait la moitié de notre visage.

  
16- Les pages jaunes, le carnet d'adresses le plus select 

-

Difficile de communiquer avec nos camarades de classe quand le portable ne faisait pas encore partie de nos vies. En espérant qu'ils ne soient pas sur liste rouge... 

 

17- Heureusement que le téléphone filaire venait à notre rescousse...  

-

Seul bémol, on n’était pas réellement libres de nos mouvements.

 
À moi le ventre plat | Les Éclaireuses : Mode, tendances et inspirations
18- Jusqu'à ce que le fil s'enroule 

-

Déjà que le fil n'était pas très long si en plus il venait à s'enrouler, on se retrouvait le nez collé au clavier.

  
19- Même si on n’avait pas tous les jouets high-tech d'aujourd'hui...

-

 
20- On a quand même eu une enfance bien remplie, où l'ennui n'existait pas ! 

-