Vous le savez, mais on préfère vous le rappeler (mieux vaut deux fois qu'une, surtout quand il s'agit d'excellentes nouvelles comme celle-ci) : Elite va avoir droit à une deuxième saison.

On vous autorise à danser, chanter, faire des pirouettes et tout ce que vous voulez. Car oui, une nouvelle comme celle-ci, on peut s'en réjouir et pas qu'à moitié.

En attendant la diffusion de cette deuxième saison, beaucoup de questions se bousculent encore dans nos têtes, et il serait peut-être temps de faire un point.

Une sorte de debrief avant l'arrivée des réponses tant attendues, histoire de tâter le terrain et de s'y remettre pour de vrai.

Voici donc les cinq questions et raisons essentielles pour lesquelles nous attendons la saison deux de pied ferme.

À nos suppositions !

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1 - Pour savoir si la mère d'Ander s'excusera d'avoir mis Omar dans une telle situation

via GIPHY

On l'a vu, la convocation du père d'Omar de la part de la directrice d'Elite - la mère d'Ander - a chamboulé beaucoup de choses. 

Notamment au sein de la famille d'Omar, puisque son père décide de retirer sa fille d'Elite suite à cette convocation, ne souhaitant plus que ses enfants fréquentent ce genre de personnes aux familles aisées, refusant d'accepter certaines vérités.

Quant à son homosexualité, Omar nie en bloc les propos de la mère d'Ander, ayant bien trop peur de la réaction de son père et de sa famille. 

Néanmoins, on se demande si la mère d'Ander compte s'excuser pour tout ça : d'avoir mis Omar dans cette situation, l'obligeant à mentir à son père et ainsi renier son homosexualité.  

 

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

2 - Pour découvrir si le père de Nadia la laissera repartir ou non à Elite

via GIPHY

Dès la première saison, Nadia, la soeur d'Omar, issue donc de la même famille musulmane, n'a elle non plus pas été épargnée par les règles imposées par son père. 

Se pliant aux obligations de son père, elle ne s'est jamais véritablement imposée, jusqu'à la fin de la saison 1 où elle fait entendre sa voix, pour la première fois de manière aussi forte et convaincue. Lorsque son père lui interdit de remettre les pieds aux Encinas, elle refuse et souhaite faire passer ses études en premier, quitte à s'opposer à son père.

Voici une deuxième raison pour laquelle on attend plus que tout la saison deux : savoir si le père de Nadia va accepter son choix et la laisser s'imposer en tant que femme...

 

3 - Pour enfin comprendre pourquoi Nano a abandonné Marina à la piscine dans ce moment tragique

via GIPHY

Nano et Marina vivent depuis le début une histoire passionnelle et tumultueuse, de par l'histoire de leurs familles et le profil du père de Marina - maffieux- . 

Lors de la mort de Marina près de la piscine (on ne vous la raconte pas à nouveau si jamais certaines souhaitent la revoir), Nano prend Marina dans ses bras, en pleurs, et la laisse finalement, en courant au loin. 

Une question - primordiale - persiste encore : Pourquoi l'a-t-il abandonnée, morte ? Elle, son grand amour ? 

Il est temps pour nous d'avoir une réponse. Le temps presse. 

 

4 - Pour finalement découvrir qui a appelé la police

via GIPHY

Dans la mort de Marina, d'autres questions, et pas des moindres, se posent encore. 

Comme celle de qui appelle la police pour prévenir de la découverte du corps de Marina ?

Serait-ce Samuel, le frère de Nano, l'ayant vu après celui-ci couverte de sang ? Nano lui-même après être parti ? Ou encore les trois autres personnes qui savent : Polo, Carla ou Christian ?

Viiiiite, il nous faut la réponse ! 

 

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

5 - Pour savoir si Christian va protéger Nano ou choisir de faire partie de la bourgeoisie 

via GIPHY

Lors de la mort de Marina, un énorme dilemme s'impose pour Christian : choisir entre protéger Nano ou rentrer dans la bourgeoisie.

Le tiraillement est total, on le voit accepter de faire partie de la bourgeoisie en contrepartie de ne rien faire pour défendre Nano, mais rien n'est encore sûr, et encore une fois, le suspense est à son comble. 

-