"I'm a Barbie girl, in a Barbie world

Life in plastic, it's fantastic"

Vous avez joué toute votre enfance avec ces poupées en plastique, vous leur avez fait vivre aventure sur aventure, aujourd'hui, la grande famille de Barbie s'agrandit...

Commercialisée depuis 1959 par la société américaine de jouets Mattel, la Barbie est connue pour être une petite poupée, représentant une femme aux cheveux blonds et aux traits européens et exerçant près de 150 métiers !

Dès 1980, elle prend l’apparence d’ethnies différentes, elle a la peau noire et une coupe afro. En 2016, elle se démultiplie. Les poupées existent maintenant de plusieurs tailles, de différentes corpulences et de plusieurs couleurs de cheveux. Les créateurs la présentent comme un symbole de la diversité.

Et aujourd'hui encore, dans une société où les différences sont toutes montrées du doigt, ces poupées sont une manière d’éduquer les enfants, dès le plus jeune âge, à la diversité culturelle et religieuse. 

Petite, grande, ronde, blonde, brune, blanche, noire. Depuis quelques années, Barbie s’adresse directement aux enfants pour s'ouvrir à la différence et permettre à chacun d'entre eux de trouver une poupée qui lui correspond.

Et c'est dans cet objectif que Mattel lance cette année deux nouvelles poupées : une Barbie en fauteuil roulant et une Barbie avec une prothèse amovible à la jambe. 

La poupée, qui possède même sa propre rampe d’accessibilité, est un énorme succès, elle est déjà en rupture de stock. Une poupée noire avec des cheveux naturels dans un fauteuil roulant utilisé tous les jours est félicitée pour la représentation qu'elle apporte aux enfants du monde entier. 

Le nouveau produit, disponible au Royaume-Uni dans le magasin Target au prix de 17 €, vient également avec une rampe rose pour faciliter l’accès à sa Dreamhouse contrairement à la première poupée en fauteuil qui n'était pas adaptée à la maison de Barbie. 

La diversité commence à prendre place au sein de la marque de jouet et tout cela fait suite à l'introduction de la première Barbie portant le hijab en 2017.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

-