18h41 : Ding dong.

Vous voilà réglée comme une horloge. Ou remerciez plutôt votre téléphone pour cette alarme quotidienne qui vous rappelle que vous, femme, vous devez prendre la pilule.

C'est vraiment injuste. Chaque jour, chaque soir, c'est à vous de faire l'effort pour vous assurer, Chéri et vous, de ne pas avoir d'enfant trop tôt. C'est tout de même un comble, vous n'êtes pas toute seule dans l'histoire.

Heureusement pour vous, voilà quelques temps que l'on entend fortement parler d'un équivalent masculin de notre pilule contraceptive. Mais le plus dur reste à faire : convaincre ces messieurs de s'y laisser tenter pour vous donner un peu de liberté. Nous vous apportons aujourd'hui une excellente nouvelle, argument irréfutable qui pourrait vous faire gagner une victoire personnelle, le jour venu.

Des chercheurs de l'université d'Edimbourg en Écosse ont, en effet, réalisé une étude parue dans le Journal of Clinical Endocrinology and Metabolism, qui rapporte que la pilule contraceptive pour hommes aurait le même taux de réussite que celle des femmes. Autrement dit, 96%.

Réalisée sur 300 hommes âgés de 18 à 45 ans, les résultats sont donc plus que prometteurs car ils sont réellement identiques à leurs homologues féminins. Il ne sera donc pas question d'un "Oh mais bébé tu sais on sait pas si c'est vraiment fiable, tenons nous-en à ce que nous connaissons". Allez, quedale !

Et pour ceux qui auraient besoin d'une piqûre de rappel, sachez que la pilule contraceptive masculine se prend pourtant moins régulièrement que la féminine. Une fois tous les deux mois, les sujets de l'étude ont reçu une dose de progestérone (pour réduire le taux de spermatozoïdes) mais aussi de testostérone (pour contrebalancer les premiers effets). Voilà, c'est aussi simple que ça. 

Bon, on ne voudrait pas jouer les hypocrites. Des effets secondaires connues de nous toutes ont également été repérés sur cette version masculine : changements d'humour, acné, problèmes d'érection, sensations d'angoisses... 

N'en déplaisent aux chochottes qui se plaindraient de ces quelques détails, sachez que les 3/4 des hommes-cobayes seraient prêts à continuer la prise de la pilule contraceptive, sans aucun problème. 

En voilà des hommes compréhensifs ! En attendant la sortie prochaine de cette pilule, préparez vos arguments mesdames, le mouvement est en marche ! 

Enjoy, 

Les Éclaireuses

 

Source : GaroPhanie.