Avis à toutes les belles au bois dormant en quête d’une bonne raison pour ne plus quitter leur lit douillet, vous pouvez désormais dormir autant que vous le désirez ! 

Si le sommeil est devenu un sujet à débat entre ceux qui prônent les huit heures de sommeil obligatoires et ceux qui pensent que l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt… C'est à ne plus rien y comprendre ! 

Cependant, une nouvelle étude vient mettre un terme à tous ces doutes. Menée par une équipe de chercheurs du Stress Research Institute, elle révèle que les adultes de moins de 65 ans, qui dorment moins de cinq heures par nuit, ont un taux de mortalité plus élevé que ceux qui dorment plus de six heures de manière régulière. Et ce n'est pas à prendre à la légère car les risques augmentent de 65 % !

Pour le démontrer, les chercheurs se sont servi des données collectées lors d’une étude sur le mode de vie de plus de 38 000 Suédoises et Suédois suivis pendant treize ans.

Mais bonne nouvelle, la grasse matinée durant le week-end (ou les jours de congé) semble être le secret de la longévité selon The Guardian

Bien évidemment, la nature est bien faite. The Guardian explique que notre sommeil est régulé par notre horloge biologique et par le processus homéostatique. Pour faire simple, plus on reste éveillées, plus on a besoin de dormir. Il faudrait donc ne pas résister quand on a sommeil, en évitant le plus possible des rythmes irréguliers

Sachez que les changements brutaux perturbent votre rythme et vous donnent l’impression d’avoir changé de fuseau horaire. Vous vous imaginez, être en jet lag sans les bénéfices du voyage ? NO WAY ! 

Alors, gardez votre rythme et minimisez les sessions binge-watching (oui oui, même quand vous rêvez de connaître la suite de votre série !).

Bonne nuit !

Enjoy,

Les Éclaireuses 

 

-