Un après-midi pluvieux, alors que notre bulletin de paie est entre nos mains, quelque chose cloche... 

Le chiffre est le même que celui qu'on voit depuis des années et des mois, mais cette fois-ci, il n'est pas net. En réalité, ce qui vous chagrine ce n'est pas le montant qui s'affiche sur ce papier blanc, mais le fait qu'il n'est pas celui que vous méritiez vraiment.  

Alors vous vous levez, bien décidée à parler et à négocier. Mais vous êtes vite stoppée et faites demi-tour. Vous n'êtes pas préparée. Ou alors vous y allez, mais finalement vous cédez, vous l'aurez peut-être une prochaine fois.

Aucune raison de paniquer, inspirez, expirez ! On a rencontré une femme bien inspirante et motivante qui murmure à l'oreille des inégalités salariales pour les éradiquer et faire en sorte que les femmes soient autant valorisées que ces messieurs. 

Elle s'appelle Claire Wasserman, elle est coach professionnelle, mais surtout, elle est la fondatrice de l'organisation Ladies Get Paid.

Vous n'en avez jamais entendu parler ? Logique, car pour le moment, Ladies Get Paid est principalement basée aux États-Unis. Mais attention, ça ne veut pas dire que le mouvement doit s'arrêter là ! Au contraire, Claire nous a inspirées, car, au final, on est toutes concernées, alors il est temps de se révolter ou du moins d'être prêtes à parler, à demander, à négocier, et tout ça avec fierté ! 

Sans plus attendre, retour sur notre entretien avec la girl boss Claire Wasserman. 

Enjoy, 

Les Éclaireuses

 

1 - Ladies Get Paid : Qu'est-ce que c'est ? 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Ladies Get Paid (@ladiesgetpaid) le

Claire Wasserman avait un super travail, une vie confortable et n'avait pas à se plaindre. Mais lorsqu'elle tombe sur des chiffres alarmants détaillant les inégalités subies par les femmes au travail, elle décide de taper du poing, cela doit s'arrêter. Ce qui a commencé comme une première réunion après le travail sur une trentaine de chaises pliables s'est vite transformé en conférences bien organisées en compagnie de professionnels. Le but : informer, éduquer et coacher les femmes à obtenir ce qu'elles ont toujours mérité. 

Finalement, après une première réunion au succès indéniable, elle quitte son emploi et lance une révolution. 

Ladies Get Paid, c'est une association organisant des conférences, des happy hours, des rassemblements en bonne compagnie, mais c'est aussi un groupe Slack où chaque membre peut partager ses expériences, sa situation, ses hauts et ses bas, ses accomplissements, ses échecs et ses questions. 

C'est un collectif, un rassemblement inspirant où chaque femme répond présente pour soutenir et aider. Et forcément, ces messieurs n'ont pas apprécié et ont porté plainte pour cette exclusivité féminine. Il fallait s'en douter, ils ont gagné. Désormais, Ladies Get Paid n'est plus réservée aux ladies, mais bien aux gentlemans, qui ont eu même besoin de conseils professionnels. 

 

2 - Pourquoi cette organisation est-elle importante ? 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Ladies Get Paid (@ladiesgetpaid) le

L'écart entre les revenus des hommes et ceux des femmes en France est de 25%. Si ces inégalités diffèrent selon l'âge, l'écart reste tout de même important et alarmant, car à travail et temps de travail égaux, l'écart entre les hommes et les femmes reste de 12,6%. Mais ce n'est pas tout, car même entre femmes, il existe des inégalités. C'est triste à révéler et pourtant...

Si, en France, ces inégalités entre femmes restent improuvées, aux États-Unis, elles sont clairement connues. Par exemple, une femme américaine touche 80% de ce qu'un homme gagne (contre 81% en France), mais une femme de couleur noire touche en revanche 63% de ce qu'un homme blanc gagne. Et face à ce chiffre, pas grand-chose n'est fait malheureusement. 

Une organisation comme Ladies Get Paid n'a pas d'impact sur ce chiffre en lui-même. On s'explique : non, Ladies Get Paid ne s'amuse pas à faire des chèques à toutes les femmes qui demandent à être mieux payées ! En revanche, en informant et en coachant les femmes, l'organisation de Claire Wasserman souhaite que chaque femme soit capable de connaître sa valeur, mais surtout ait les cartes en main pour obtenir ce qu'elle veut. 

Au final, négocier son salaire est le premier pas pour en finir avec l'écart des salaires. Car c'est bien beau de se fier aux gouvernements ou aux entreprises, mais parfois à notre échelle, les choses peuvent aussi bouger. 

 

3 - Inégalités, et si c'était terminé ?
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Ladies Get Paid (@ladiesgetpaid) le

Les hommes sont mieux payés que les femmes, c'est révoltant ! Mais imaginez si tout ça, c'était du passé. C'est un monde utopique okay, mais si les femmes avaient enfin le même salaire que les hommes pour un même métier, que se passerait-il ? La guerre serait-elle vraiment terminée ? 

On n'aurait plus à manifester, à marcher, à lutter. Les femmes auraient enfin une place importante dans la société, on nous ferait confiance, on ne douterait plus de notre parole et on nous écouterait ! Qui sait, l'économie serait sans doute meilleure, et le monde dans lequel nous vivons serait bien plus agréable.

Au fond, c'est peut-être dur à accepter, mais les femmes ne sont pas d’éternelles insatisfaites. Tout ce qu'on demande, c'est l'égalité. Mais lorsqu'on aura enfin été entendues, il faudra continuer la révolution, car il y a d'autres sujets qui méritent notre attention. 

On ne baisse pas les bras, on ne se résigne pas et on ne s'arrête pas de parler. On est bien tentées d'attendre que les prochains chiffres et statistiques finissent par tomber, mais si on n'agit pas, on n'avancera pas. La discussion est ouverte, et si on la rejoignait ?