Cela fait déjà des années que la femme est invisible dans les médias, mais les choses sont en train de changer, doucement mais sûrement. En effet, « une femme » a sa propre page Wikipedia.

Suite au hashtag #unefemme et au compte @PepiteSexiste sur Twitter, qui dénonçaient l’invisibilisation de la femme dans les médias, depuis quelques semaines « une femme » a sa propre page périodique sur Wikipedia, page qui recense toutes ses professions et activités. Mais ce n’est pas tout, cette page Wikipedia rappelle qu’une femme est cosmopolite : lituanienne, française, belge, britannique, iranienne, japonaise, éthiopienne, namibienne, sénégalaise, suisse, américaine et grecque…

Dans la vie, elle est journaliste, personnalité politique, chercheuse, dirigeante d’entreprise, officier, pasteur, diplomate, secrétaire générale, patronne du Financial Times ou pilote d’avion de chasse… La page Wikipedia rappelle aussi une triste réalité : elle « meurt tous les deux jours battue par son conjoint ».

Cette page Wikipedia dénonce également le laisser-aller des titres publiés par les médias. Les personnalités féminines ne sont évoquées qu’en tant que femme et leur nom toujours annoncé après comme une sorte de regret…

Il serait bien plus simple de mettre le prénom et le nom ainsi que la fonction directement au lieu d’essayer de passer par quatre mille chemins différents…

Les Éclaireuses

 

-

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail