"I speak english very well..."

Oui enfin seulement après 22 heures et, surtout, avec quelques verres déjà au compteur. N’ayez pas honte de le dire, mais ne l’affichez peut-être pas sur votre CV. Il faut se l’avouer, il est clairement plus facile de maîtriser les langues étrangères lorsqu’on ne fait pas dans la sobriété. 

En plus, ça a désormais été prouvé par la science. Les Universités de Liverpool, Maastricht et du King’s College de Londres ont en effet mené des recherches pour décoder le secret pour maîtriser la langue de Shakespeare, mais pas que ! Et il semblerait que la recette magique soit l’alcool... 

L’étude a été réalisée avec 50 étudiants allemands. Ces derniers, venant tout juste d’apprendre à parler le néerlandais, étaient invités à tenir une conversation de 5 minutes dans cette langue. Pour les besoins de la recherche, les chercheurs ont servi quelques verres légèrement alcoolisés à certains. La conversation était enregistrée, et une fois terminée, elle a été écoutée par un natif néerlandais. Celui-ci a expliqué que les étudiants ayant consommé de l’alcool étaient plus à l’aise pour parler en néerlandais et le parlaient même mieux que ceux restés sobres. 

Voilà, c’est officiel ! Mais attention, si quelques verres vont certainement booster vos compétences linguistiques, un peu trop de verres peuvent aussi vous faire retomber au niveau d’anglais d’un élève de CE2.

Tout est dans la modération...

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

-