Avis à toutes les propriétaires de chat du coin !

Quand on se décide à céder à l’adoption de ce petit être tout mignon, c’est parce qu’on s’imagine déjà lui faire des câlins et se prélasser à ses côtés à coup de ronrons.

Sauf qu’une fois à la maison, on se rend compte que l’on n’avait peut-être pas une vision assez complète de ce qu’était la vie avec chat et que notre quotidien allait dorénavant être bien différent.

D’ailleurs, après coup, on réalise qu’on n’est finalement plus vraiment chez nous, mais qu’on a de la chance qu’il nous accepte chez lui. C’est un peu ça avoir un chat : accepter de se plier en quatre à son mode de vie et à ses envies.

Et ce n’est pas l’artiste Lingvistov qui dira le contraire avec ses dessins pleins d’humour !

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. Tu me remercieras plus tard. Ce pull était affreux.

Crédit photo : @lingvistov

 

Attention, vivre avec un chat peut se transformer en véritable dictature ! Sa maison, son espace, ses goûts. Votre quotidien risque d'être perturbé par les coups de sang de votre animal envers vos chères affaires. Alors prudence, et apprenez à cacher vos affaires.  

 

 

2. De l’attention s'il te plaît !

Crédit photo : @lingvistov

 

Sachez que si vous décidez d'adopter un chat, plus rien ne sera comme avant. Il vous demandera toute votre attention au point que vous ne serez même plus votre priorité. Toujours à la recherche de câlins, votre petite boule de poil usera et abusera de mignonnerie pour vous faire arrêter tout ce que vous faites et pour venir lui faire des câlins.  

 

3. Tu es embauché ! Maintenant, apporte-moi de la nourriture.

Crédit photo : @lingvistov

 

Avoir un chat, c'est aussi accepter d'être à son service. Vous êtes son humain à présent, il vous a choisi. C'est donc à vous qu'incombera la prestigieuse tâche de venir nourrir ce pacha. Prudence, si vous n'allez pas assez vite à son goût, vous risquez de le regretter. 

 

4. Mes vêtements : 20% coton, 80% poils de chat.

Crédit photo : @lingvistov

 

Pensez à acheter un stock astronomique de brosse à vêtements, vous allez en avoir besoin et souvent. D'autant plus si vous aimez être tiré à quatre épingles. Les poils de votre chat vont s'immiscer partout dans votre quotidien : sur vos pulls, vos plaids, vos pantalons, et même, le plus étonnant, dans vos culottes. 

 

5. Je t’aime.

Crédit photo : @lingvistov

 

En revanche, ne vous attendez pas à ce que votre chat réponde à vos appels de tendresse. En bon dictateur (ou pervers narcissique), c'est lui qui décide quand le moment est venu de se faire des papouilles. S'il dit non, c'est non. Ne cherchez surtout pas à le forcer, un coup de griffe et vite parti ! 

 

 

6. Avant et après le bain.

Crédit photo : @lingvistov

 

En revanche, le dictateur en pattes de velours aura beaucoup moins la classe une fois mouillé. Si vous souhaitez savoir ce que ça fait de vivre avec un rat et plus un chat, attendez le bain mensuel. Fou rire garanti !

 

7. À la recherche du jouet préféré de ton chat.

Crédit photo : @lingvistov

 

Seuls les jeunes parents pourront aussi comprendre cette situation : passer vos journées à 4 pattes pour récupérer le précieux bouchon en liège qui a roulé sous le meuble. Une chose somme toute bizarre que cet animal, qui peut sauter du deuxième étage sans se blesser, ne soit absolument pas capable de se glisser sous un meuble pour récupérer son jouet. 

 

8. Quand tu essaies de dormir, mais que le chat est en train de détruire ton appartement.

Crédit photo : @lingvistov

 

Vivre avec un chat, c'est aussi apprendre à faire abstraction du bruit. En véritable noctambule, votre minou préfèrera faire la fête à 4h du matin plutôt que de vous laisser dormir. La sieste, c'est beaucoup plus marrant de 14 à 16h. 

 

9. Nourriture pour chat détectée.

Crédit photo : @lingvistov

 

Si vous faites le choix de vivre avec un chat, vous n'aurez plus un seul moment de répit ou de vie privée. Votre chat sera à l'affut du moindre bruit. Ne pensez même pas à manger tranquillement ses gâteaux sur le canapé, en un éclair, le chat sera à vos pieds pour quémander sa part !

 

10. Je suis invisible.

Crédit photo : @lingvistov

 

Adopter un chat, c'est aussi vivre de vrais moment de rigolade. N'est pas Stephen Hawking qui veut ! Et même si leur esprit machiavélique est très développé, les chats ont parfois quelques ratés. Il peuvent, par exemple, êtres persuadés qu'ils sont invisibles, alors que leur arrière-train dépasse de leur cachette ! Mais pas d'inquiétude, les éléphants aussi font ça

 

11. C'est l'heure de dîner ! Tu pourras jouer sur Internet plus tard.

Crédit photo : @lingvistov

 

Dictature, chapitre 2. C'est votre chat qui dictera votre journée. Si vous êtes en télétravail, pas de bol, votre manager tyrannique sera remplacé par Félix, qui lui est diabolique. Il va s'accaparer vos appareils électroniques pour vous empêcher de bosser. La seule solution pour l'éviter ? Lui donner à manger. 

 

12. Quand tu détruis tout, mais que tu es toujours mignon.

Crédit photo : @lingvistov

 

Ils sont malins ces petits chats ! Même s'ils détruisent tout sur leur passage, même s'ils retournent l'appartement, même s'ils vomissent sur le lit, ils gardent cette petite tête toute mignonne qui vous fait oublier tous vos soucis ! 

 

13. Tu dors sur le sol ce soir, humain.

Crédit photo : @lingvistov

 

Attention, en vivant avec un chat, vous allez perdre vos droits, acquis difficilement, au profit de votre chat. Votre lit deviendra son lit, votre canapé deviendra son canapé, votre appartement, son appartement... Armez-vous de patience et ne le laissez jamais gagner du terrain !

 

14. Quand ton chat décide enfin de te montrer de l'affection. 

Crédit photo : @lingvistov

 

L'amour, c'est quand il veut, ou il veut. S'il a décidé de vous montrer son derrière à 23h47 alors que vous êtes devant le dernier épisode de Game Of Thrones, vous devez quand même l'accepter et le calculer. 

 

15. Meilleure maman de tous les temps.

Crédit photo : @lingvistov

 

Même s'il y a d'énormes pour et contre, vivre avec un chat vous procurera à coup sûr beaucoup de bonheur et de moments de joie. Parce que dans le fond, on les aime ces petites bêtes (et surtout, ce n'est pas comme un enfant, s'il nous gonfle, on peut le mettre dehors une heure ou deux !).