En grandes fans de binge-watching que nous sommes, nous n’avons plus qu’une série à la bouche, ces derniers temps : La Casa de Papel !

La minisérie espagnole joue dans la cour des grands tant elle fascine et tient en haleine quiconque ose la regarder. Vous n’êtes pas sans savoir que la saison 2, ou plutôt la partie 2 arrive le 6 avril sur Netflix. (YAS, trop pressées de faire un petit marathon en compagnie du professeur et de ses huit braqueurs !)

Bon, pas besoin de revenir sur l’histoire du Professeur et de sa bande de huit qui organisent le braquage du siècle. Jusque là, on ne vous apprend rien, n’est-ce pas ? Et si on découvrait maintenant ce que nous réserve la suite…

Spolier Alert !

Commençons par le commencement. Nous sommes toutes d’accord pour dire que le dernier épisode de la saison 1 était extrêmement frustrant. Sachez que la seconde partie promet d’être chargée d’encore plus de suspense et de rebondissements avec une dizaine d’épisodes de 40 minutes.

Sans aucune coupure, l’histoire reprend là où elle s’est arrêtée : le Professeur semble abattu après que la police ait retrouvé la maison où se sont préparés les braqueurs, remplie de leurs empreintes ADN et d’indices compromettants… Mais ne jamais sous-estimer le Professeur, ce n’était qu’une autre de ses ruses pour tourner la police en bourrique.

Suite à tous ces renversements de situation, le Professeur, qui avait pourtant l’habitude de communiquer avec ses « huit », semble avoir disparu et cela provoque une certaine mésentente au sein du groupe. Divisés, certains veulent aller jusqu’au bout du plan Tchernobyl alors que d’autres trouvent qu’il serait plus ingénieux d’attendre. Pour le reste, attendez le 6 avril...

La seule ombre au tableau, c’est que l’on va devoir se contenter de ces deux (excellentes) parties, toutes les bonnes choses ont une fin !

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

-