Vous ne devinerez jamais ce que les tendances vont encooore vous faire faire cette saison ! 

Bon, dans un premier temps, on aimerait vous préciser que nous n’y sommes pour rien, on ne peut pas être sur tous les fronts. Et c’est plutôt le cas de le dire, puisque vous l’avez compris, la nouvelle lubie beauté consiste à laisser pousser votre mono-sourcil.

Aurions-nous pu nous préparer à un tel retournement de situation ? On a connu, quelques années plus tôt, le sourcil parfaitement maitrisé et épilé à la perfection. Puis, sous l’égide de Cara Delevigne on l’a voulu touffu, épais, foncé, bref imposant. Et nous voilà, qu’en 2017, on veut nous voir avec une ligne poilue et continue au-dessus des deux yeux. À la limite, c’est presque la suite logique des choses ; on aurait dû s’y attendre.

Mais pour l’heure c’est à une jeune étudiante australienne que l’on doit cette tendance des plus farfelues. Scarlett Costello, de son nom, porte son mono-sourcil depuis son plus jeune âge, même si celle-ci avoue avoir hésité plusieurs fois à en changer. Mais par amour du naturel, la jeune fille a décidé de garder ses deux sourcils comme tels.  Et le moins que l’on puisse dire c’est que ça lui va plutôt bien. Complètement assumé, le sourcil à la Frida Kahlo de cette étudiante à réussi à attirer pas mal de monde sur Instagram et de compliments.

Comme Scarlett, il est peut-être temps pour vous aussi d’oser arborer une telle pilosité faciale. Habituellement moquée, la différence que défend l'étudiante lui vaut pourtant de beaux commentaires sous ses photos Instagram; qui vous donneront peut-être envie d'en faire autant. 

Enjoy,

Les Éclaireuses