"Au secours Obi-Wan Kenobi, vous êtes mon seul espoir"

"Que la force soit avec vous"

"Luke, je suis ton père"

Autant de répliques dites cultes qui ne vous sont pas si familières que ça. Rien de très grave, vous n’avez simplement jamais vu la saga Star Wars. On ne vous en voudra pas, mais vos amis vous voient peut-être comme le loup blanc de la tribu. 

À chaque nouvelle sortie, vous vous faites petite. Silence radio quand on vous propose d’aller voir le nouveau Star Wars ou son spin-off au cinéma. Quand vient le temps du débrief, vous préférez faire profil bas. Aucune raison d’en avoir honte tant que vous vous amusez autant que les autres dans l’attraction Star Tours de Disneyland Paris

Votre moitié, un peu geek et fan de cinéma, ne vous croit pas et vous considère comme une inculte. Qu’importe ? Il y a des films avec lesquels on n’accroche pas ou qui ne nous intéressent tout simplement pas. On est sûres que lui ne s’est jamais posé devant un épisode de Sex and the City, on ne lui en veut pas pour autant. 

Et si l’on vous disait que même le célèbre compositeur des musiques de la saga, John Williams, n’a jamais vu un seul film Star Wars ? Une raison de plus pour ne pas disparaître du radar lorsque la force reviendra sur les écrans. 

Même si cette dernière information est un assez bon motif, on vous confie 5 raisons d’assumer de n’avoir jamais vu un seul film Star Wars. 

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1- Vous pouvez toujours vous jeter sur les produits dérivés

-

Vous pouvez vous émerveiller devant ces petits monstres trop mignons, craquer pour des chaussons de Chewbacca en guise de déguisement d’Halloween et jouer avec des sabres laser pendant que vous cherchez un cadeau d’anniversaire pour votre petit cousin. En plus, faire un tour au rayon jouets de votre supermarché vous sert de résumé de la saga entière. 

 

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

2 - Vous suivez quand même l’actualité des acteurs sur Instagram

-

Vous étiez tout aussi dévastée quand vous avez appris la disparition de la célèbre princesse Leia, Carrie Fisher. Vous avez même souri lorsque vous avez appris que le prochain jedi serait une femme et interprétée par Daisy Ridley, #girlpower. Vous êtes fan de Natalie Porman sur Instagram et avez même été voir la fiche Wikipedia d’Hayden Christensen quand vous avez appris sa récente séparation. 

 

3 - C’est mieux pour la santé de vos cheveux

-

La complexité de l’histoire vous donnerait des maux de tête à vous arracher les cheveux : dans quel ordre faut-il regarder la saga ? Mais pourquoi sont-ils en guerre ? En quelle année ça se passe ? 

En plus de ça, la dingue de beauté qui sommeille en vous se serait laissée tenter pour un tuto coiffure pour réaliser les célèbres buns de la princesse Leia ou les tresses de Rey. Non seulement votre patience en prendrait un coup, vos cheveux en ressortiraient légèrement traumatisés et votre motivation à réaliser des coiffures compliquées ne reviendrait pas d’aussitôt. 

 

4 - Vous ne rêvez pas de visiter des planètes au nom à dormir debout

-

Vous rêvez déjà de faire le tour du monde et qui sait ? D’explorer un jour la galaxie. La bonne nouvelle c’est que côté langage, vous ne serez pas trop limitée, car vous maîtrisez plus ou moins l’anglais. 

En revanche, si on vous plonge dans un univers inconnu, dans des planètes légèrement hostiles, vous risqueriez d’être un peu perdue. Heureusement pour vous, pas besoin d’ajouter Jakku, Andor ou Starkiller à votre liste de pays à visiter avant de mourir. 

 

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

5 - Vous avez tellement d’intuitions, que le film serait trop prévisible pour vous

-

Au moins une raison de vous vanter, vous êtes capable de deviner n’importe quelle fin de film. On vous maudit quand vous spoilez une série ou un film sans même le faire exprès. Une raison de plus pour s’abstenir de regarder la saga avec vos amis, vous risqueriez de vous prendre au jeu et, eux, de vite perdre patience. 

 

Et si un jour l’envie vous prend de vous poser devant votre écran pour regarder ces films dont on entend tant parler, ça ne veut pas dire que vous avez fini par abandonner, vous avez simplement changé d’avis.