Vos meilleures amies vous surnomment le vampire. À croire que vous vivez plus de nuit que de jour. Mais vous n’y pouvez rien, c’est comme ça. C’est toujours la nuit tombée que vous trouvez bon nombre d’activités plus intéressantes les unes que les autres. Ou bien, vous avez envie de dormir dans la journée, mais absolument pas le soir. 

Pourtant, vous estimez avoir un rythme de vie assez sain et personne n’a le droit de contredire votre bonne volonté.

Vous vous répétez chaque jour que vous avez besoin de vos 8 heures de sommeil mais il n’en est rien. Votre cerveau semble plus efficace lorsque la lune pointe le bout de son nez et vous êtes esclave de ce rythme de vie.

Bon nombre d’entre nous arborent de jolies cernes (mais peut importe puisque sur Les Éclaireuses, on trouve des tutoriels pour les camoufler !) mais ne changent pas leur routine pour autant.

Pour vous rappeler à quel point vous êtes nombreuses dans ce cas et dédramatiser le tout, nous avons listé pour vous les 15 situations que seules les couche-tard peuvent comprendre.

Enjoy,

Les Eclaireuses

 

1) Vous avez toujours envie dormir pendant la journée  
 

Dès votre réveil, vous n’avez qu’une envie : vous rendormir. Tout au long de la journée, vous vous sentez fatiguée. Vous ne tenez pas debout : « Que cela ne tienne, qu’on m’apporte une chaise ! » Vous trainez votre carcasse lamentable et vous rêvassez sur votre chaise de bureau à retrouver votre lit douillet à la fin de la journée.

 

2) Vous vous dites "Ce soir, je vais me coucher tôt" mais vous ne le faites jamais

Que celle qui n’a jamais prononcé cette phrase jette la pierre à celle qui l’a déjà clamée plus de 10 fois en l’espace d’une matinée. C’est la routine. Fatiguée, épuisée, coupable de ne pas avoir assez dormi la nuit dernière, on s’accuse toutes d’avoir été aussi idiote. Mais chaque soir c'est la même rengaine, vous vous couchez à pas d’heure. Vilaine fille !

 

3) Prendre votre douche plus tôt que d'habitude ne vous aide pas à dormir plus vite 

Plein de bonnes résolutions vous subjuguent. C’est décidé, ce soir vous dormez à 22h. Vous êtes persuadée qu’en vous douchant plus tôt que d’habitude, vous vous glisserez plus vite dans votre petit pyjama et hop, sous votre couette ! Mais en fait, pas du tout. La seule chose qui change, c’est que vous sentez bon le gel douche à la cerise et que vous êtes plus à l’aise dans votre vieux jogging.

 

4) Même si vous débranchez votre cerveau, c'est toujours passé minuit qu'il décide de penser au réel sens de la vie
 

Fait avéré ! Vous avez passé votre journée à réfléchir à ce dossier, ou à cette embrouille entre Mélanie et Claire, ou bien votre mère qui vous harcèle pour que vous veniez dimanche à l’anniversaire de votre cousine Clémence. Vous pensiez simplement que vos pensées, épuisées, se mettraient sur Off, une fois dans votre lit. Mais tout a pris une tournure différente et vous voilà en train de vous demander comment les oiseaux volent, pourquoi vous ne portez pas assez de chaussures à talons ou si Jules pense à vous tout autant que vous.

 

5) Vous passez des heures à actualiser votre fil Facebook alors que tout le monde dort

 Que vous soyez postée sur votre ordinateur ou votre téléphone, c’est la même chose. Vous êtes irrémédiablement attirée par ce besoin d’aller sur Facebook. Vous actualisez sans cesse, à la recherche de l’information croustillante qui vous comblera pour ce soir. Mais vu que tous vos amis dorment, vous attendez encore longtemps. Finalement, vous vous retrouvez comme un zombie devant votre écran, sans but précis. Et on dit merci à ces appareils électroniques qui sont connus pour retarder notre heure d’endormissement.

 

6) Il vous est déjà arrivé de vous préparer à manger au milieu de la nuit

 Votre corps est réglé comme une horloge et il vous réclame à manger toutes les 6 heures… sauf quand vous dormez. Ce qui signifie que plus vous vous couchez tard, plus vous êtes susceptible de subir une attaque du général estomac qui vous réclame un bon steak au ketchup. À se coucher à 4h du matin, l’encas de 2h est bien connu ! 

 

7) Comme par hasard, vous avez toujours envie d'aller aux toilettes, une fois que vous êtes couchée

Vous voilà prête. Vous le sentez, vous voulez dormir. Tenue de combat : ok. Couette : ok. Programme de fond à la télé : ok. Vous soupirez de bonheur quand soudain. L’envie d’aller faire pipi se fait ressentir. Vous, qui étiez enveloppée tel un sushi, passez du soupir au grognement. Vous trouvez le courage d’y aller pour ne pas que cela vous réveille plus tard. Seulement quand vous revenez vous coucher, rien n’est plus pareil. Voilà, vous avez loupé le coche : impossible de dormir. 

 

8) Il vous est déjà arrivé d'être encore réveillée lorsque le soleil se lève

On parle de ces nuits où vous n’avez aucun impératif professionnel ou étudiant et où vous savez que vous allez avoir tout le loisir de procrastiner le lendemain. Mais dans le genre extrême, vous êtes sacrément douée. Au début, vous vous êtes lancée dans un livre. Vous avez fini le livre. Vous avez regardé l’intégrale d’Hunger games, vous avez fini les films. Et vous n’avez toujours pas sommeil. Bref, lorsque vous vous écroulez finalement, il fait jour, les oiseaux chantent et vous, vous ronflez.

 

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

9) Vous ne pouvez pas vous empêcher de dévorer l'intégrale de la dernière saison de votre série

Vous vous étiez fixé une limite : deux épisodes, pas plus ! Sauf que vous n’aviez absolument pas prévu que ceux-ci se termineraient en queue de poisson et qu’il est totalement impératif que vous connaissiez la suite. C’en est vital ! De toute façon, il vaut mieux ça puisque dans tous les cas, vous n’auriez pas pu dormir. Mais c’est de cette manière que vous en arrivez à vous endormir au beau milieu de la nuit mais sereine quant à l’évolution de l’intrigue de votre série préférée.

 

10) Vous êtes devenue très bonne en calcul à force de compter les heures de sommeil qu'il vous reste avant le réveil

C’est votre habitude du soir. Vous regardez l’heure à laquelle vous vous couchez puis vous checkez assez régulièrement les aiguilles de la montre, soustrayant à chaque fois les heures de sommeil par rapport à votre heure de réveil. Vous additionnez les à celles de la veille pour vous rassurer sur votre quota de sommeil. Bref, vous êtes devenue une vraie mathématicienne sans même le vouloir. Les maths sup ? Pffff, vous ne les craignez pas ! 

 

11) Vous travaillez plus le soir que pendant une journée entière

Vous avez passé votre journée à râler et à trainer du pied. Vous étiez improductive et un peu de mauvaise foi aussi. En revanche, une fois rentrée chez vous, pour vous donner bonne conscience, vous décidez de bosser un peu. Et là, l’impensable se produit. Vous êtes lancée, on ne vous arrête plus. Et vous voilà, à minuit, devant votre ordi, hyper motivée. Quelqu’un pourrait-il vous expliquer pourquoi vous travaillez mieux alors que vous êtes à moitié dans le lit plutôt qu’après 5 cafés ? 

 

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

12) Vous avez souvent envie de faire une sieste après le déjeuner

Ventre plein = paupières qui se ferment. C’est dingue ce que bien manger vous fait comme effet. Elles sont lourdes, vous commencez à loucher et vous êtes à deux doigts de vous écrouler sur le bureau. D’ailleurs, c'est plus fort que vous, vous vous octroyez 5 minutes de repos, personne ne le verra. Bon.. Excepté si vous commencez à ronfler bruyamment. Là, on ne vous garantie aucune discrétion. 

 

13) Pour vous, l'heure de diffusion de Touche pas à mon poste, c'est 1h du matin et non 18h50

C’est votre rendez-vous incontournable et votre émission préférée. Il est tard, vous vous branchez sur D8 et savourez la revue des chroniqueurs de TPMP. Mais vous avez seulement compris il y a quelques semaines que l’heure de diffusion première chaque jour, c’était 18h50. Impensable pour vous d’être disponible à cet horaire là, vous êtes beaucoup trop occupée.

 

14) Vous connaissez par coeur les programmes de nuit sur toutes les chaines

Votre télé, votre meilleure amie nocturne. Vous vous demandez en permanence comment font les gens qui refusent de la regarder. Sans ce fond sonore, vous vous sentez seule. Mais l'unique moment où vous la regardez vraiment, c’est une fois bien au chaud dans votre couette. Et comme il vous est impossible de dormir, vous zappez, tout simplement. Des experts sur TF1 aux dessins animés sur Gulli, vous êtes tellement experte que vous pourriez travailler pour télé 7 jours.

 

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

15) Vous avez déjà essayé de mettre la musique pour somnoler mais vous avez fini par danser dans votre chambre

Solution de secours à la télé : votre musique. iPod dans les oreilles, vous ne mettez pas le volume très fort et vous vous laissez bercer par votre musique. Jusqu’à ce que le dernier Ariana Grande résonne dans vos oreilles et que vous vous mettiez à booty-shaker à l’horizontale dans votre lit. Bon bah, c’est pas pour tout de suite...