"Madame, Monsieur,

Veuillez dispenser notre fille Carlotta de cours d'EPS toute sa vie, et même au-delà.

Cordialement, sa Maman"

Nous vous présentons le mot d'excuse rêvé et espéré par la plupart d'entre nous lorsque nous étions encore au collège/lycée. Votre maladie est connue de toutes puisque nous avons la même : vous êtes allergique au sport.

Symptômes ? Flaques de transpiration, urticaire carabiné, respiration haletante de poney asthmatique, évanouissements et tremblements. Bref, la totale.  

C'est viscéral, physique, psychomoteur voire chimique : le courant ne passe absolument pas entre tous types de pratique sportives et votre personne. Ce n'est pourtant pas faute d'avoir essayé d'y remédier, pleine de (bonne?) volonté que vous êtes...

Mais rien n'y fait, c'est bien le sport qui a commencé par vous détester. Vous n'avez fait qu'accepter son choix et suivre ce chemin.

Et c'est dans une logique toute pardonnée que vous comprendrez ces 15 situations connues par toutes les femmes qui détestent faire du sport.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1) Les cours de sport au lycée sont un vrai traumatisme pour vous
Source : Giphy

C'est simple, vous ne savez toujours pas ce que vous avez le plus détesté : le 3x500 à l'épreuve du bac ou toutes ces heures à vous prendre des ballons dans la figure et à trainer la patte dans des brassards empestant la transpiration.

 

2) Et vous ne comptez plus le nombre de fois où vous avez prétexté avoir vos règles
Source : Giphy

C'est bien la seule fois où vous avez été heureuse de les avoir et d'en faire un bonne excuse pour vous dispenser de cette séance hebdomadaire de torture. Et en y réfléchissant bien, vous en avez même peut-être légèrement abusé.

 

3) Votre seule et unique tenue de sport vous sert de... pyjama
Source : Giphy

Qu'il s'agisse d'un legging, d'un jogging ou même d'un pantalon totalement informe, une chose est sûre : sa seule utilisation se résume à squatter... votre lit et votre canapé.

4) Et c'est sacrilège de mettre des baskets pour faire du sport selon vous
Source : Giphy

Vu le prix que vous mettez dans des paires de baskets trop stylées et que vous portez tous les jours en les bichonnant un peu plus à chaque fois, vous n'arrivez pas à comprendre comment c'est possible de les utiliser pour courir, faire du fitness, voire pire : laisser un ballon taper dedans. 

 

5) Vous ne comprendrez jamais les gens qui adorent courir
Source : Giphy

"Mais oui c'est génial, hyper libérateur et ça fait perdre du poids à tous les coups : moi je ne peux pas m'en passer !". Euh, gros blanc de votre part. Non décidément, vous ne comprenez pas ce qu'il y a de libérateur à transpirer et suffoquer comme un vieil animal en fin de vie jusqu'à avoir mal partout. 

 

6) Quand vous essayez de faire 30 minutes de sport, vous avez des courbatures pendant 4 jours
Source : Giphy

Vous avez essayé au moins. Mais manque de bol, votre corps s'en souviendra plus longtemps que votre esprit. Le lendemain matin, vous avez manqué de vous casser la jambe en voulant sortir du lit et chaque pas était un supplice durant les trois jours qui ont suivis. 

 

7) L'idée même de transpirer vous dégoute
Source : Giphy 

Bien sûr, il vous arrive de transpirer comme tout le monde. Mais jamais volontairement, quelle idée... 

 

8) Une séance d'abdos-fessiers suffit à vous donner envie de vomir
Source : Giphy

Même avec toute la bonne volonté du monde, votre corps se ligue contre vous et décide illico-presto que votre ventre est fait pour être rempli et non musclé. C'est la dure loi de la jungle, et franchement, ça vous va ! 

 

9) Vous fuyez comme la peste les pages Facebook qui exposent vidéos et corps athlétiques
Source : Giphy 

Parce-que voir toute la journée des femmes archi-bien-foutues qui se régalent à faire des squats dans leur salon tout en mangeant une feuille de salade par jour, ça va un moment mais ça peut en faire partir certaines en dépression ! 

 

10) Votre excuse préférée ? "Tu crois que j'ai le temps?!"
Source : Giphy 

Qui peut vous contredire là-dessus ? Vous travaillez toute la semaine jusqu'à 19h et franchement, vous n'avez absolument pas envie d'enchaîner avec une heure de torture. Tout ce que vous désirez c'est votre lit, votre repas et votre chat. Le week- end ? Vous dormez et c'est pas négociable ! 

 

11) À chaque nouvel essai, vous avez l'impression que vous allez perdre un poumon
Source : Giphy 

Comme certaines de vos amies arrivent à vous faire tout de même culpabiliser, vous avez essayé plusieurs fois de vous y mettre. Mais c'est peine perdue, vous n'y arrivez pas. Vous voilà allongée sur le dos en étoile de mer à suffoquer comme un poney. Oui, vous allez mourir c'est sûr ! 

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

12) Le seul sport que vous "reconnaissez" comme tel, est le shopping
Source : Giphy 

Pas besoin de ballon, de corde à sauter ou de raquette : le shopping est un vrai sport et les périodes de championnat sont deux fois par an, au moment des soldes. Vous devez alors suivre un entrainement acharné tout le reste de l'année. Et pour ça, vous êtes vraiment très douée ! 

 

13) Vous comprenez encore moins les gens qui courent sous la pluie
Source : Giphy 

Âmes torturées ou sadomasochistes, vous ne vous êtes pas encore décidée à leur sujet. 

 

14) Le seul moment où vous êtes motivée, c'est avant de commencer
Source : Giphy 

Parce-qu'une fois que vous avez chaussé vos baskets (pourries, bien évidemment) et votre bandeau de tueuse, vous faites une petite snapstory pour prouver à tous vos contacts que oui, vous faites du sport aussi. Puis vous attaquez votre séance et votre motivation se fait la malle en 4 minutes chrono...

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

15) Mais malgré tout ça, vous râlez de ne pas être assez musclée et mince
Source : Giphy

Enfin, vous ne seriez pas une femme sinon ! 

 

Photo de couverture : ©Le Journal de Bridget Jones