Rappelez-vous, ce soir-là, vous n'avez pas accepté de vous coucher et d'essayer de dormir sagement. Vous aviez toutes ces images en tête et vous aviez envie de crier très fort pour que votre maman vienne vous faire un câlin. Vous étiez tellement mignonne, tellement vulnérable.

Vous vous rappelez ? On espère bien, parce que c'était tout juste la semaine dernière. 

Comment ça "c'est pas vrai" ? Bien sûr que si, et pour vous le prouver, nous avons une source fiable que vous ne pourrez pas accuser de mensongère.... Nous-mêmes ! 

Taratata, ne faites pas les orgueilleuses.

Petites, nous avions toutes certaines peurs : celles qui nous faisaient frissonner, chouiner et qui nous empêchaient de dormir.

"C'est mignon" dira-t-on. Sauf que ce que la plupart des gens ignore, c'est que ces phobies ne nous ont jamais réellement quittées ! 

La preuve avec ces 15 phobies de notre enfance (qui persistent encore aujourd'hui) !

Enjoy,

Les Éclaireuses 

 

1) Le noir
Source : Giphy

Petite : Vous aviez votre petite veilleuse rose à paillettes qui empêchait les vilains monstres de venir vous embêter avant de dormir. Ou bien, votre maman laissait soigneusement la porte de votre chambre entrouverte sur le couloir encore allumé. Impossible pour vous de trouver le sommeil sans avoir la possibilité de voir tout ce qui se trouve (et se passe) autour de vous.

Maintenant : Vous bénissez le mec qui a eu l'idée d'inventer l'extinction automatique pré-réglée de votre télé qui vous permet de vous endormir avec la clarté de l'écran et le bruit vague des séries idiotes. 

 

2) L'explosion potentielle du micro-ondes
Source : Giphy 

Petite : Vous entendiez les "paf" dans le micro-ondes lorsque vous omettiez de mettre soigneusement la cloche. Et si vous le laissiez biper trop longtemps, vous vous attendiez d'un moment à l'autre à l'explosion du siècle qui mettrait votre cuisine à feu et à sang. 

Maintenant : Depuis que vous avez pu constater les dégâts du gratin dauphinois laissé un peu trop longtemps qui a gentiment re-décoré l'intérieur de la machine, vous avez toujours le doute sur ce qui peut se passer une fois que vous avez le dos trop longtemps tourné. 

 

3) Les légendes urbaines
Source : Giphy 

Petite : Vous n'étiez pas rassurée lorsqu'une de vos copines vous envoyait une chaîne racontant l'histoire bien morbide d'une petite fille assassinée sauvagement par sa nourrice qui viendra vous hanter si jamais vous ne jouez pas le jeu.

Maintenant : Vous avez réalisé que ces histoires provenaient forcément de quelque part et vous insultez violemment les rares personnes qui continuent de véhiculer ce genre d'idioties qui... vous foutent encore les pétoches. 

 

4) Les fantômes
Source : Giphy

Petite : Vous et les fantômes (autres que Casper) n'étiez pas vraiment copains. Mais jusqu'ici, vous les imaginiez vêtus d'un drap blanc et poussant des hurlements peu élaborés "ouhhhhh ouhhhhh"

Maintenant : Vous avez vu Conjuring, il y a 1 an. Résultat : vous avez brûlé l'armoire présente en face de votre lit et vous ne dormez plus sans la lumière, votre chat et votre télévision allumée. 

5) Un reflet surprise dans votre miroir
Source : Giphy

Petite : Quelle mauvaise surprise que l'apparition d'un monstre ou d'un fantôme pendant que vous vous laviez tranquillement les dents.

Maintenant : Vous ne craignez plus les cambrioleurs et les psychopathes. Quoi que, vous n'êtes toujours pas fan des loup-garous et autres monstres verts et baveux. 

 

6) Les clowns
Source : Giphy

Petite : Leur maquillage et leurs chaussures vous paraissaient suspects. En plus, leurs blagues n'étaient vraiment pas drôles.

Maintenant : Vous êtes persuadée qu'ils cachent tous une tronçonneuse dans leur pantalon. 

 

7) Le monstre sous votre lit, prêt à vous dévorer les jambes
Source : Giphy 

Petite : Vous étiez tellement désordonnée que le dessous de votre lit était plein de boites, de moutons et autres bricoles qui trainent. Le pourcentage de chance qu'un monstre y ait élu domicile était grand et vous préfériez ne jamais vous y aventurer. 

Maintenant : Le dessous de votre lit est propre mais franchement, laquelle d'entre vous laisse pendre sa jambe dans le vide pour s'endormir ? Aucune hein ? C'est bien ce qu'on pensait. 

 

8) Mourir de faim
Source : Giphy 

Petite : À chaque fois que votre maman oubliait l'heure du goûter, c'était le drame.

Maintenant : À chaque fois que vous oubliez de mettre un encas dans votre sac pour le goûter, c'est le drame. 

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

9) Les aiguilles et autres piqures
Source : Giphy 

Petite : Vous aviez l'impression qu'elles allaient vous transpercer de tous les côtés, que la douleur allait être insurmontable et que vous alliez peut-être même y laisser un bras.

Maintenant : Vous tentez tant bien que mal de vous mettre dans la tête que ce vaccin et cette prise de sang ne vous feront absolument aucun mal. "Tiens donc, c'est mon sang ça ? Ah oui... Oh, je ne me sens pas très bien là !"

 

10) Être dévorée par un requin
Source : Giphy

Petite : Si l'eau de la mer n'était pas claire et que vous n'aviez pas pied, c'était peine perdue pour que vous rentriez dans l'eau. Pour la peine, vous passiez votre temps à fixer l'horizon à l'affût de l'aileron qui pourrait venir vous dévorer.

Maintenant : Vous avez appris qu'il y avait 250 requins blancs dans la mer méditerranée. Vous ne voulez même pas imaginer dans l'océan Atlantique. Voilà une très bonne raison de préférer la piscine. 

 

11) Toutes les sales bêtes : araignées, serpents, insectes, crocodiles...
Source : Giphy

Petite : Vous étiez une véritable princesse et les garçons s'amusaient à vous jeter dessus tout ce qu'ils pouvaient trouver. Et après, on ose vous demander pourquoi vous avez l'air traumatisée comme ça ? 

Maintenant : Ça ne loupe jamais, dès que vous apercevez une araignée aussi minime soit-elle, vous hurlez avec la même voix de fillette qu'il y a 15 ans. Idem pour serpents, insectes en tous genres et crocodiles (même s'il faut avouer qu'il ne vous arrive pas souvent d'en croiser).

 

12) La sorcière dans Blanche Neige
Source : Giphy

Petite : La plus terrible de toutes les méchantes Disney vous empêchait de dormir la nuit et vous a fait hésiter à manger des pommes. Avec sa grosse verrue et son air de sadique, elle était probablement la pire créature au monde. Surtout pour vouloir tuer Blanche-Neige en plus. 

Maintenant : Vous n'êtes toujours pas sereine avec cette bonne femme qui, certes, n'est qu'un dessin animé mais qui a toujours eu le don de vous mettre un frisson dans le dos. D'ailleurs, vous n'avez plus beaucoup regardé Blanche-Neige depuis...

 

13) Les caves, sous-sols et autres greniers
Source : Giphy

Petite : Ils étaient la zone dangereuse. Sombres, hantés et mystérieux, vous en aviez une peur bleue et ne vouliez pas y mettre un pied, même accompagnée. 

Maintenant : Il faudrait qu'on vous paye pour y aller. De toute façon, dans tous les films d'horreur et séries fantastiques, c'est toujours dans ces endroits qu'il arrive des malheurs. 

 

14) Attraper la rage, la peste et toute autre maladie mortelle soit disant disparue
Source : Giphy

Petite : Lorsque vous avez eu la varicelle, vous pensiez sérieusement que vous alliez y rester alors lorsque votre grand-mère vous a racontée qu'il existait des maladies comme la peste ou la rage, vous avez complètement paniqué... et plus jamais regardé votre chien de la même manière.

Maintenant : Vous savez pertinemment que la peste noire est éradiquée depuis des siècles et que la rage est tout de même plutôt rare en France. Mais en repensant à la grippe aviaire et Ebola, vous vous dites que personne n'est à l'abri de rien. Et à chaque petit rhume, c'est la même chose : la panique totale ! 

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

15) Grandir
Source : Giphy 

Petite : "Jouer à faire la grande", c'est marrant mais sentir qu'on grandit, c'est tout autre chose. Fini le Père Noël et l'euphorie lorsque vous rencontrez Mickey à Disneyland. Grandir, c'était définitivement nul.

Maintenant : Vous n'avez plus peur de grandir mais plutôt de vieillir à force d'entendre les gens dire que "vos plus belles années seront bientôt derrière vous". Mais finalement, c'est peut-être la seule de ces phobies qui a un côté vraiment positif...

 

Photo de couverture : Ellen Von-Unwerth pour GQ