Lundi. Mardi. Mercredi. Etc... 

Il n'y a pas de jour ou de nuit propices à un évènement pareil : la Girl's Night !  

Elle est une institution aussi loin que nous pouvons nous en souvenir et nous ne sommes pas prêtes à sacrifier ce rituel. 

Moment privilégié où vous retrouvez votre team attitrée, la soirée entre meufs c'est THE moment où vous vous créez vos meilleurs souvenirs, où vous êtes les plus proches et où - il faut l'avouer - vous prenez les plus gros fous rires de l'année. 

Mais qui dit soirée entre filles, ne dit pas forcément "soirée à se faire les ongles bigoudis sur la tête". Oh non, loin de là. Nous les femmes, nous savons ce qu'il en est réellement et quelle que soit l'activité pour laquelle nous décidons d'opter, c'est toujours un réel bonheur.

Voilà pourquoi nous avons décidé de dresser la liste (non-exhaustive, of course) des types de soirées entre filles que nous avons adorés, détestés et recommencé en forfait illimité ! 

À consommer, SANS MODÉRATION !

Enjoy, 

Les Éclaireuses 

 

1) La soirée "Reine du dance-floor en boite de nuit"
Source : Giphy

À moins que vous soyez une agitée chronique, il faut avouer que c'est THE soirée prévue pour le week-end. Vous et votre team, êtes toujours sublimes au départ, effondrées à l'arrivée. Et pour cause, la boite de nuit en question ne se serait probablement JAMAIS ambiancée si vous n'aviez pas été là pour montrer l'exemple. Entre Marion qui se balance à la barre, Camille sur le podium et votre moonwalk au milieu de la piste, vous étiez les vraies reines de la soirée, comme d'habitude. 

 

2) La soirée "Apéro-Chupito-Dodo"
Source : Giphy

Ne faites donc pas les mijorées. Nous avons toutes ces soirées dites "posées", provoquée par un membre de gang pour petite baisse de moral ou grosse rupture en vue qui débute sur "on va en discuter autour d'un gâteau" et qui finit tranquillement sur "Allez meuf, encoooooooore un shoooooot, tu vomiras avant de dormir t'inquiète ! Non, non... pas sur le barman s'il te plait". Ouais, des femmes et des vraies ! 

 

3) La soirée "Marathon de films et séries"
Source : Giphy

Vous savez pertinemment qu'il n'y a pas moins productif et concentré qu'un atroupement de filles devant une télévision mais vous persistez quand même, parce que vous le valez bien. OK vous n'entendez pratiquement aucun dialogue, ok vous passez votre temps à faire des commentaires terribles sur les fesses de l'acteur principal ou la débilité profonde de l'intrigue mais en attendant... vous vous en moquez bien de ce film de niaise tant que vous pouvez le casser avec vos copines et vous endormir devant, jambes dessus dessous avec les leurs. 

 

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

4) La soirée "Marathon de bouffe"
Source : Giphy 

Best soirée ever. Clairement. Vous avez 3 passions dans la vie : manger, dormir et acheter. Et c'est toujours un véritable plaisir que d'engloutir des tonnes de nourriture à domicile ou au restaurant avec les personnes que vous aimez le plus. Déjà parce que vous ne vous jugerez jamais entre vous et puis aussi parce que... vous ne vous jugerez jamais entre vous. Pas question de "j'essaie de perdre du poids avant l'été" mais un grand oui au "Tu le finis pas ton hamburger, hé mais t'es folle, le jette pas, j'le mange moi !" 

 

5) La soirée "Karaoké, casse oreilles"
Source : Giphy 

Waaaaaakiiiiin firedog when you niiiidiiiid someone to leeeeeead all. Mø et Major Lazer, si vous nous entendez, pardon. Céline, si tu nous entends (parce que oui, forcément tu nous as déjà entendu vu notre volume de chant), pardon. Tous les autres ? Pardon. Parce que même si en tant normal vous vous dépatouillez plutôt bien lorsque vous poussez la chansonnette, ajoutez deux trois copines, une bouteille de vin et un prompteur pour que tout parte en cacahuette. Votre défi perso ? Chanter le plus faux possible. Bah quoi, c'est pas ça "faire entendre sa voix"? Ah bon...

 

6) La soirée "Déguisements"
Source : Giphy

Il y a ces filles qui profitent des soirées déguisées pour se looker comme de vraies princesses, ou de vrais sex-symbols. Vous ? Absolument pas. Votre but ultime ? Paraître le plus ridicule, le plus moche, le plus déjanté possible ! Que vous ayez enfilé votre tenue de Choubaka ou que vous tentiez de vous transformer en geek boutonneuse à lunettes... tous les coups sont permis ! Vous ne vous prenez pas au sérieux et ce n'est pas les photos présentes dans votre portable le lendemain, qui diront le contraire !

 

7) La soirée "Dégustation de vin"
Source : Giphy 

Au départ, c'était du "Tu vas voir, tu vas apprendre à savourer tous les différents arômes du Merlot, du sancerre et du Beaujolais". Mais à l'arrivée c'est plus du "Attends, c'est du blanc, du rouge ou du rosé que j'bois là ?"

 

8) La soirée "Concert/Festival"
Source : Giphy 

Hystériques, surexcitées et hyper-lookée en mode bobo-hippie-chic-tu-peux-pas-tester, vous finissez par brailler des paroles incompréhensibles en sautant comme un véritable kangourou, transpirant plus qu'en faisant votre série de 2 pompes et demi. Y'a pas à dire, les beuveries après match des mecs sont de véritables ballets de dance classiques à côté de vos pirouettes entre meufs ! Note non-négligeable : vouloir faire une roue au milieu de la foule n'est pas souvent la meilleure idée qui soit. 

 

9) La soirée "Stand-Up"
Source : Giphy 

Elle n'arrive pas très souvent celle-là mais par pure curiosité, vous avez voulu aller voir un spectacle entre meufs, prêtes à vous tordre de rire. Comment ça a fini ? Un fou-rire commun et très communicatif à cause de Julie qui rigole comme un vrai cochon juste à côté de vous, ce qui a provoqué l'attention du principal intéressé sur scène et qui a gravement monopolisé l'attention. Ouais, c'est votre copine et vous en êtes fière !

 

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

10) La soirée "Fête foraine, parc d'attraction"
Source : Giphy

Il y a celles qui y vont pour se goinfrer de barbapapas et de pommes d'amour et celles qui veulent se faire secouer l'estomac à vitesse grand V. Et évidemment, vouloir contenter les deux n'est pas souvent l'idée du siècle...

 

Photo de couverture : ©Gigihadid