L'odeur enivrante du fromage qui dégouline dans les assiettes, la saveur irrésistible des pommes de terre épluchées avec passion, la présentation irrésistible du plateau de charcuterie où se superposent jambon blanc et saucisson sec... Difficile de résister à la tentation d'une bonne raclette quand on a tant de merveilles sous le nez.

L'automne et l'hiver sont réputés pour être les saisons de l'année les plus gourmandes qui soient. Entre les fêtes de Noël, les plateaux de fromages bien mérités, et les chocolats chauds devant la télé, les plaisirs sont décuplés et la facture de calories fait exploser le compteur ! En même temps, on n'a qu'une vie, non ? Alors, pourquoi se priver ? Personne ne vous a dit d'abuser du foie gras, ou de piquer le fromage à raclette du voisin, ou encore d'arrêter les légumes par temps de pluie. 

Et si vous sentez qu'un peu d'activité physique vous aiderait à éliminer tous ces petits excès hivernaux, cette série de "vrai ou faux" vous convaincra probablement de continuer le sport en automne et en hiver !

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. Courir dans le froid est mauvais pour la santé

-

Faux. Courir dans le froid mérite de prendre des précautions, mais est bon pour la santé. Il faut surtout penser à vous protéger les bronches en vous couvrant, et à respirer par le nez afin de réchauffer l'air. Côté bénéfices, le froid permet de renforcer les muscles cardiovasculaires, et notamment le coeur. Vous serez donc plus résistante au fur et à mesure que vous affrontez les températures d'hiver. Et pour avoir le coeur net, demandez un examen médical à votre médecin avant de vous lancer ! 

 

2. Le sport en hiver, c'est déprimant 

-

Faux ! L'hiver est une période festive : Noël, jour de l'an, sports d'hiver, soirées au coin de la cheminée... Alors certes, le manque de lumière pèse sur le moral et peut vous dissuader de sortir de chez vous pour vous dépenser. Mais si vous luttez contre votre flémingite, vous réaliserez vite que votre dose de sport permet non seulement de prendre l'air, mais aussi de faire le plein d'endorphines, l'hormone du bonheur ! Vous serez également fière de vous à l'issue de votre séance et ressentirez alors une grande satisfaction. 

 

3. Fini le sport en extérieur

-

Faux. L'automne et l'hiver sont de belles saisons où le paysage est magnifique et les températures stimulantes. Vous pouvez tout à fait courir, faire du vélo ou encore du renforcement musculaire dans un parc, à l'air frais. Encore une fois, tout se joue sur votre tenue vestimentaire. Afin de vous protéger contre les températures d'hiver, privilégiez un caleçon long et trois couches en haut : une première pour absorber la transpiration, une seconde pour vous réchauffer et la troisième pour vous protéger du vent et de la pluie. 

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

4. Le froid fait brûler plus de calories

-

Vrai. Le corps va brûler plus de calories afin de maintenir sa température à 37 degrés. De quoi vous stimuler, non ? Votre métabolisme va néanmoins vite se réguler et la différence de calories brûlées sera infime comparé aux jours plus tempérés. Néanmoins, avec un entraînement régulier, quel que soit le temps, vous obtiendrez des résultats rapidement et sur le long terme : pas d'exercice en panique à la veille de l'été 2020 !

 

5. Je n'ai pas autant besoin de m'hydrater

-

Vrai et faux ! Vrai car vous vous déshydratez moins vite grâce aux températures basses, mais cela ne veut pas dire qu'il ne faudra pas boire pour autant. Notez que la déshydratation vous fera baisser vos performances, alors veillez à bien boire avant l'effort et après. Idéalement, si vous pouvez emporter une gourde avec vous, cela vous permettra de rester hydratée tout au long de votre séance.