"Pour votre santé, mangez 5 fruits et légumes par jour". "Évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé". 

On les a toutes entendus des milliers de fois, ces slogans publicitaires qui s'incrustent dans nos têtes et nous poursuivent pendant des jours. Ils nous agacent plus qu'ils nous inspirent, mais au moins, l'effet recherché est réussi : on connait la chanson par coeur. Ces phrases nous font gentiment culpabiliser pendant la pub de 22 heures, alors qu'on était gracieusement en train de lécher le pot d'Haagen Dazs goût cookie dough blotties dans notre plaid d'automne. On aurait préféré ne rien entendre et continuer de savourer les dernières miettes, aussi microscopiques soient-elles, de pâte à cookie crue. Laissez-nous kiffer notre plaisir coupable, m**** !

Ça, c'est le discours qu'on tient lorsqu'on est prise sur le fait accompli, la cuillère encore dans la bouche et le pot à moitié vide. Parce que deux heures plus tard, le discours est plutôt du genre "Oula j'ai grave dérapé, je n’avais pas du tout prévu de terminer le pot en fait". Oui, on est souvent dépassées par notre diablesse de la gourmandise, et on se sermonne souvent après avoir commis l'inavouable. 

Mais il y a quand même un truc qui nous chagrine, pourquoi bien manger se résume à finir ses légumes et à éviter le sucre, le sel, bref tout ce qui donne de la saveur à notre repas ? Pourquoi n'entendons-nous jamais "Pour votre santé, prenez du plaisir à manger" ou encore "Pour votre santé, évitez les ambiances angoissantes !". En réalité, si votre pause Haagen Dazs au fond du canapé vous a détendue à souhait, c'est l'essentiel. Quoi qu'on dise, la santé c'est aussi dans la tête, et les adeptes de médecine ayurvédique l'ont bien compris !

Enjoy, 

Les Éclaireuses

 

1. Ne mangez que quand vous avez faim

-

Nous, les Françaises, on a la culture du repas. C'est un art français, et c'est comme ça. Cela ne nous viendrait donc pas à l'idée de sauter un repas, même si en réalité on n'a pas si faim que cela. La plupart du temps, on mange par habitude, pour entretenir nos liens ou par plaisir. La médecine ayurvédique, elle, conseille de ne manger que si vous avez vraiment faim, et non par simple envie. Dans l'idéal, nous ne devrions jamais manger plus que notre appétit pour rester en forme et ne pas nous laisser avoir par notre gourmandise. 

 

2. Mangez dans un endroit agréable

-

Le bruit, le manque de luminosité, les écrans à gogo, autant de distractions qui nous éloignent de notre assiette et nous empêchent de déjeuner ou dîner dans de bonnes conditions. Les adeptes de la médecine ayurvédique se concentrent une fois de plus sur l'énergie dans laquelle on est au cours de notre repas. Selon cette médecine, c'est absolument essentiel. Et elle n'a pas tout à fait tort : avec toutes les vitamines possibles dans l'assiette, si la digestion se fait mal et que le repas est stressant, désagréable, finalement nous perdrons beaucoup d'énergie et aurons du mal à assimiler les aliments.  

 

3. Prenez le temps de mâcher 

-

La digestion commence par là ! Si vous voulez bien assimiler votre repas, mâchez au maximum. Cela facilite la production d'enzymes salivaires, indispensables à une bonne digestion. Vous connaissez le dicton de Gandhi "mâcher l'eau, boire les aliments" ? Cette phrase fait réfléchir sur notre manière de faire tout vite. Se dépêcher pour tout : engloutir un sandwich en attendant le bus, manger son petit-déjeuner en s'habillant, autant de mauvaises habitudes qui nous font zapper l'importance de bien mâcher !

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

4. Mangez des aliments digestes

-

L'environnement et la manière de manger sont indispensables, mais ce que l'on met dans notre assiette est également essentiel. Pour cela, rien de tel que d'observer votre digestion et de reconnaître les aliments que vous assimilez le mieux. Car d'une personne à l'autre, l'assimilation ne sera pas la même ! Certaines sont intolérantes au gluten et devront donc limiter le pain, les gâteaux ou encore les pâtes. D'autres ont envie de dormir des heures lorsqu'ils mangent trop gras, enfin certaines ne supportent plus la viande, ou certains légumes. Le mieux est donc d'être à l'écoute de votre corps, et de faire le tri pour éviter les aliments indigestes. 

 

5. Ne vous éternisez pas à table

-

Encore une fois, les plaisirs de la table sont très chers à notre culture, mais pour autant, ne vous laissez pas piéger trop souvent dans des repas interminables et lourds ! Loin de nous l'envie de vous dissuader d'aller à vos repas de famille ou d'amis, il existe bel et bien une règle incontournable en médecine ayurvédique : les repas doivent être rapides, légers et simples. Alors, pour vous qui adorez les restos et les brunchs dominicaux, préférez les petites portions afin de prolonger le plaisir tout en restant énergique !