Nous le savons toutes, même s'il ne s'agit pas d'une partie de plaisir, les visites chez le gynécologue sont obligatoires pour notre santé.

Et si pour certaines ces rendez-vous se passent normalement pour d’autres patientes en revanche, il s’agit d’une expérience traumatisante.

En effet, dans ce domaine, il existe des médecins très attentifs au bien-être de leurs patientes et à l’inverse d'autres qui semblent totalement oublier la partie humaine, fondamentale, à leur profession.

Suite au constat de ses nombreuses violences, le #payetonuterus est apparue en 2014 sur les réseaux sociaux et permet à de nombreuses femmes de mettre en avant leurs pires expériences chez le gynéco.

Aujourd’hui, on a donc voulu vous montrer quelques-unes des pires phrases que certaines femmes ont partagées avec ce hastag.

Attention, c’est à s’arracher les cheveux !

Surtout n’oubliez jamais : en aucun cas, vous ne devez vous sentir humiliée ou vulnérable lors d’un rendez-vous médical quel qu’il soit. Les violences gynécologiques ne sont pas seulement physiques et ne doivent jamais être tolérées !

Les Éclaireuses

N°1 : « Maintenant les femmes veulent arrêter les hormones, c'est la mode ».

N°2 : Lors de ma visite post accouchement : « Vous étiez plus jolie la dernière fois que je vous ai vue. »

N°3 : Quand ton médecin te demande : « À votre âge, presque 30 ans, pas d’enfants c’est un choix je suppose ? »

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

N°4 : « C'est pas très esthétique, mais des opérations plastique existent de nos jours. » C’est ce que m'a dit un vieil homme gynéco alors que j'avais 13 ans et qui avait trouvé que mes petites lèvres dépassaient beaucoup de mes grandes lèvres. J'étais une enfant, et j'ai grandi avec la certitude que mon sexe était laid.

N°5 : Quand enceinte tu subis les touchers vaginaux de la gynéco, de l’interne, l’étudiante sage-femme sans te donner ton avis…

N°6 : « Avec votre hygiène de vie mademoiselle un frottis s'impose. »

N°7 : Quand ma gynéco me fait pleurer de douleur pendant l’examen et me dit « Vous verrez l’accouchement est bien pire. »

N°8 : En enfonçant le spéculum dans mon vagin : « Vous pourriez moins vous crisper ? J'essaie de faire mon travail et vous n'aidez pas. »

N°9 : « Vos règles sont douloureuses ? Mais ça ne vous fait pas de mal d’avoir mal de temps en temps, ça vous fait sentir femme. »

N°10 : Quand tu dis à ta gynéco que ta pilule te détruit ta libido et qu’elle te répond « Ah oui cela arrive » et te la re-prescrit.

N°11 : Lors d’un frottis aussi délicat qu’un coït avec Terminator, une copine gémit, et se prend un « oh, vous en avez vu d’autres ! »

N°12 : « On va faire des examens pour vérifier ça et ça mais je pense pas, c'est les traînées qui ont ça, d'habitude. »

N°13 : Quand le gynéco te dis après la pose d'un stérilet : « Vous êtes douillette ! Ça ne fait pas mal, alors arrêter de pleurer ! »

N°14 : « Mais non, pas besoin de remettre un stérilet, vous avez 50 ans, vous devez être ménopausée ! » Une gynécologue, à ma mère quand elle s'est fait retirer un stérilet. Après avoir consulté un autre médecin et fait une échographie, elle a découvert qu'elle n'était pas ménopausée du tout.

N°15 : Quand je dis au gynéco que je suis contente de n’avoir pris que 4 kilos durant ma grossesse : « On va pas en rajouter, hein, il y a déjà assez sur la bête ! »