Mara Martin est loin d’être méconnue des tapis rouges. Mais cette année, son passage sur le podium du « Sports Illustrated Swim Search Show 2018 » à Miami restera sans doute davantage gravé dans la mémoire. À l’occasion de ce défilé, et vêtue d’un somptueux maillot doré, la mannequin a décidé d’allaiter sa petite fille de 5 mois. Le défilé ayant pris du retard, elle commence à allaiter sa fille alors que le show commence, au moment où ça vient à elle, elle décide de ne pas extirper sa fille de son confort et de fouler le podium, sa fille au bras.
Un parti pris audacieux qui relance le débat de l’allaitement en public aux États-Unis.  

Si ce passage fait beaucoup couler d’encre, les réactions à chaud sont plutôt tournées vers le « girl power » (= pouvoir des femmes). Dans l’assistance, les « YAAAAS, honey » (= ouaiiiiis, chérie) fusent et les applaudissements ne s’arrêtent plus. Un mouvement de foule dont même la mannequin s’étonne.
Même si la plupart des États américains cautionnent juridiquement ce genre de pratique, elle divise encore une partie du pays. Pourtant Mara tient à dire à la presse : " Je veux que les femmes sachent que si elles decident d'allaiter ou non, je respecte leur choix et espère qu'elles respectent le mien. Il est important que nous nous soutenions les unes les autres quoi qu'il arrive."
Et ce n'est pas Brenna Huckaby qui dira le contraire ! Après le passage de l'étonnant bînome (mère-fille) la snowbordeuse double championne aux Paralympiques de 2018 faisait son entrée pour le première fois sur les podiums. Faisant d'elle, la première femme amputée à apparaître SI Swimsuit. Em bref, ce défile restera gravé dans les m2moires comme étant une véritable cortège de positivisme et de tolérance !

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

  

-