Vous allez à la salle de sport plusieurs fois par semaine, voire même plusieurs fois par jour, quand vous avez le temps. Malgré ça, vous n’obtenez pas le corps qui correspond à la quantité de sport que vous effectuez…

Brandi Kupchella, coach sportive aux milliers de cours de sport à son actif, répond à cette énigme. Basée sur ce qu’elle a pu voir lors des cours qu’elle a donnés, elle répond au pourquoi du comment vous n’obtenez pas les résultats escomptés. Et même si les raisons ne sont pas forcément flatteuses, selon elle, prendre un peu de recul et être honnête sur votre pratique vous permettra d’atteindre le niveau supérieur.

Après avoir pris conscience de ce qui vous manque, vous serez bientôt actrice et non plus spectatrice de votre effort.

Voici les 5 raisons pour lesquelles vous stagnez.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. Vous ne faites pas attention

-

Certains professeurs de sport sont meilleurs que d’autres, mais imaginons que le vôtre est très bon. Quand vous assistez à un cours de sport ou quand vous regardez une vidéo tuto sur internet, écoutez-vous vraiment ce qui vous est demandé ?
La plupart du temps, vous ne « gobez » que le début de l’information et partez bille en tête ! Et vous négligez complètement votre position et votre engagement musculaire. L’important pour vous, c’est d’effectuer ce qui vous est demandé le plus rapidement possible, histoire de ne pas souffrir trop longtemps !

On va peut-être vous apprendre quelque chose, mais le sport, ce n’est pas « agréable ».

Alors, n’essayez pas d’éviter la douleur et la difficulté. Écoutez (ou regardez) attentivement ce que vous demande l’instructeur et ne fuyez pas la complexité, affrontez-la ! Et là, vous verrez des résultats !

 

À moi le ventre plat | Les Éclaireuses : Mode, tendances et inspirations

2. Vous ne travaillez pas assez

-

Quand on débute dans le sport, il est difficile de réellement connaître ses capacités. À la moindre goutte de sueur et dès qu'on a un rythme cardiaque trop rapide, on réduit la cadence. Après un certain temps, on se connaît déjà mieux et on sait que c’est « hors de notre zone de confort » que l’on travaille le mieux !

Si vous suivez des cours collectifs, ils sont conçus par des experts en la matière et quand l’instructeur vous demande d’ajouter de la résistance sur votre vélo, il faut le faire, quand il vous dit d’ajouter du poids sur votre barre, il faut le faire aussi !

Vous devez sortir de votre session de sport à bout de souffle, épuisée et ça, même et SURTOUT, si vous avez eu une journée de m**** !

 

3. Vous vous comparez aux autres

-

Arrêtez de vous comparer aux autres (ce n’est pas valable que dans le sport d’ailleurs !). Savez-vous ce qu’a mangé votre voisin de « salle » ce matin, la journée qu’il a passée ou encore à combien de séances il en est cette semaine ?! Non. Eh bien, partant de ce principe, il n’y a pas de comparaison à faire.

Les challenges que vous vous donnez sont les vôtres, alors, ne vous démoralisez pas en voyant que la « bomba latina » d’à côté leste plus sa barre de squat. L’important, c’est de vous challenger à VOTRE niveau, mais de le faire. Arrêtez de vous dire qu’elle a de la chance, elle n’en a pas en fait ! Elle a juste travaillé pour cela. Et puis, qui sait, dans 1 mois, vous mettrez peut-être plus de poids qu’elle (ou pas !). Dans les deux cas, votre réussite n’a rien à voir avec les autres.

 

4. Vous n’acceptez pas ce que vous ne pouvez pas changer

- 

Vous devez vous imposer des objectifs atteignables.
Si votre but est de ressembler à une blogueuse haute comme 3 pommes de 17 ans, vous imaginez bien qu’à 31 ans, du haut de votre 1,70 m et mère de 2 enfants, ça va être compliqué…

Cessez de vous épuiser mentalement et physiquement à enchainer 40 burpees de manière frénétique. Votre morphologie ne peut pas drastiquement changer, à moins d’y consacrer votre vie (voire beaucoup d’argent).

Encore une fois, arrêtez de vous comparer et gardez à l’esprit qu’il faut privilégier la santé avant tout.

 

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

5. Vous récompensez vos efforts en mangeant

-

Écrit noir sur blanc, cela semble absurde, pourtant nous le faisons tous !

« Je peux, je suis allée au sport ! »

Vous mangez davantage après le sport un peu comme si vous l’aviez mérité. Mais NON. Vous méritez de recharger les batteries en mangeant certes, mais pas n’importe quoi. La récompense à une séance de sport, c’est le ressenti. La sensation de bien-être qui arrive finalement après avoir pris une bonne douche. Pas le gros burger que vous allez ingérer et qui va réduire à néant tous vos efforts.
La récompense du sport est immatérielle et elle se conçoit sur la durée.
Alors oui, quand vous faites du sport, vous pouvez manger plus de cochonneries sans que cela se voie. Et si votre objectif est de vous maintenir comme vous êtes, à la rigueur, vous pouvez craquer. Mais si vous lisez cet article, c’est que vous souhaitez du changement.

Alors, accordez-vous une assiette de frites de temps en temps (pour le plaisir !), mais cessez de croire que vous la méritez, car vous avez travaillé.