À la fin de l’été 2017, le photographe et réalisateur Paul Nicklen, du groupe « Sea Legacy », part en reportage vidéo sur l’île de Baffin dans l’archipel arctique canadien. Quelle ne fut pas sa surprise quand, dès son arrivée, il croise un ours polaire. Une aubaine pour un mordu de l’image comme lui !

Mais en réalité, à y regarder de plus près, il se rend compte du spectacle alarmant que lui inflige la Nature. L’ours qui apparaît sous ses yeux est à l’article de la mort. Déambulant comme un fantôme sur une banquise quasi inexistante, l’ours est d’une maigreur effrayante.

Loin du cliché de l’ours en peluche ou encore de la terreur des grands froids, l’ours est à l’image de la planète.

En racontant l’histoire d’un seul ours blanc dans sa vidéo, Nicklen espère transmettre un large message sur l’état désastreux de NOTRE planète ! Il est de temps de prendre conscience que le réchauffement climatique est réel !

Enjoy,

Les Éclaireuses