April Neubaeur, une jeune Américaine souhaitait pouvoir allaiter sa fille dès les premiers jours afin de tisser un lien particulier avec elle. Elle voulait que sa fille puisse être en contact direct avec elle, le plus souvent possible. Malheureusement, à cause de complications post-partum, April n'a pas été en mesure de le faire tout de suite. Et, c’est l’infirmière qui l’a suivi pendant son accouchement, Cybil Martin-Denneby, qui a fini par lui donner la solution.

Elle lui a proposé de lui fournir un système d’allaitement « artificiel » constitué d’une grosse seringue (sans aiguille) remplie de lait, d’un mini tube en plastique, le tout relié à une sorte de tétine à poser sur le téton. Cet objet est, à l’origine, dédié aux femmes qui n’arrivent pas à allaiter ou qui ne le souhaitent pas mais qui veulent tout de même donner l’impression au bébé que c’est le cas.
C'est donc Maximilian, le papa de la jeune enfant, qui s'en est chargé ! Selon lui, entamer cette démarche et surtout la rendre virale est un moyen d’inciter tous les papas à envisager leur rôle de père différemment. De son côté, l’infirmière a également annoncé que l’acceptation de ce papa a été la consécration de sa carrière. Loin d’être la première fois qu’elle proposait ce système à de jeunes parents, c'était la première fois qu’un papa acceptait.

C’est la petite Rosalía qui pourra être fière de son papa quand elle apprendra ce qu’il a fait pour elle !

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 

-