On a toutes conscience des problèmes environnementaux qui sont de plus en plus nombreux et beaucoup plus graves, tant sur le plan climatique que sur la pérennisation des espèces animales. Et on s'en rend davantage compte lorsqu'on apprend que les autorités environnementales mexicaines ont trouvé 300 tortues marines flottantes mortes dans les eaux mexicaines du Pacifique.

Il s'agissait de tortues de l'espèce Golfina, menacée d'extinction, qui seraient mortes noyées depuis huit jours dans des filets de pêche interdits de 120 mètres de long. Mal en point, les tortues étaient dans un état avancé de décomposition, et ont finalement été enterrées dans deux fosses afin de limiter les risques de contamination. 

Le pire reste que ce n'est pas la première fois qu'un tel incident se produit puisqu’en août dernier, 122 tortues avaient également été trouvées mortes sur des plages de l'État de Chiapas. Un massacre qui serait dû à un trafic de produits émanant de ces espèces. Déplorable et triste, non ?

Les Éclaireuses

-