« Dis chéri, si on mangeait des sushis ? »

Combien de fois par semaine votre chéri vous entend lui répéter cette phrase ? 2 fois ? Allez, avouez-le enfin, on est entre nous après tout ! Et puis, on comprend totalement que vous soyez friande de sushis puisqu’on est aussi fans que vous. On pourrait passer des heures au restaurant japonais, à s’enfiler des grammes et des grammes de sushis en tout genre accompagnés d’un bon thé vert et de notre chéri ou de nos meilleures amies. Le pa-ra-dis !

Seulement, bien que ce soit healthy, à force de vous gaver de sushis, tout cela ne risque pas d’être très bon pour votre corps et ni pour vous puisque vous risquez d’en avoir marre.

Pour éviter cette catastrophe (ou plutôt cette fin du monde), nous allons vous révéler quelques astuces pour distinguer les sushis que vous pouvez avaler sans complexe et ceux qui resteront en cuisine de temps en temps au lieu de finir dans votre estomac.

Mais attention, ce ne sont que des astuces ! Une fois sur place, vous faites comme bon vous semble chère enjôleuse.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. Commencez par la soupe
Source : shape.com

Rien de mieux pour débuter un bon repas qu’une bonne soupe miso. Elle vous permettra de remplir votre estomac juste comme il faut pour manger ni trop peu ni trop de sushis. Avec seulement 75 calories, c’est un pari sur à 200%. Et puis entre nous, on ne dit jamais non à une petite soupe miso, ce n’est pas maintenant que ça va commencer.

 

2. Commandez du saumon et du thon !
Source : shape.com

Bien que les sushis soient la définition même d’un repas faible en gras, comme les huîtres ou les palourdes par exemple, si vous ne mangez pas les bons ou trop, les sushis n’auront plus la même définition. Selon les nutritionnistes, pour maximiser les avantages des sushis, choisissez des morceaux riches en oméga-3 avec des graisses monoinsaturées qui vont protéger votre cœur et être bénéfiques pour votre cerveau. Pour cela, sur la carte, choisissez le saumon et le thon qui sont à la fois riches en calories, riches en protéines et offrent une énorme dose de vitamines D ! Tout est gagné !

 

3. Ne laissez pas le wasabi de côté
Source : shape.com

Ne prenez pas peur du wasabi ! Sa couleur verte ne vous veut pas de mal, on vous promet. Bon sauf si vous mettez la boule toute entière dans votre bouche, là, on ne vous promet rien… Mais quelques noisettes sont excellentes pour votre corps. Riche en antioxydants, dont les isothiocyanates, vous n’aurez pas 36 questions à vous poser. Si vous devez absolument manger quelque chose avec vos sushis, c’est le wasabi !

 

4. Dites non à la friture !
Source : shape.com

On le sait, dire non à la friture s’avère être très, très compliqué ! Surtout quand on parle de california fris ou de tempura… Hélas, il va falloir s’en séparer de temps en temps. On ne vous apprend rien quand on vous dit qu’il faut les faire frire avec de l’huile, et que ce n’est pas franchement très healthy.

Alors bien sûr, de temps en temps, on dit oui. Seulement, on vous connaît, vous êtes du genre à en vouloir à tous les repas si vous pouviez… Pas vrai ?

 

5. Dites oui aux sashimis !
Source : shape.com

C’est moins fun mais nombreuses sont les accros aux sashimis ! Et vous savez quoi ? Elles ont raison ! Mieux vaut commander ses sashimis plutôt que des makis par exemple. La raison est toute simple : chaque maki contient une importante dose de riz blanc, ce qui rajoute des calories ! Au moins, avec des sashimis, la question ne se pose plus.

 
6. Optez pour les sushis végétariens
Source : shape.com

L’intégration de rouleaux végétariens dans votre repas japonais est en effet une excellente idée ! De nombreux restaurants de sushis incluent en effet des choix végétariens dans leur menu avec des ingrédients comme des concombres, des avocats, des carottes et autres légumes. C’est une alternative idéale si vous voulez manger sushis sans avaler trop de calories ou tout simplement si vous êtes végétarienne !

 

7. Demandez du riz complet ou brun
Source : shape.com

Arrivée au restaurant, demandez du riz complet ou brun au lieu de votre riz blanc classique. En effet, le riz brun contient une grande quantité de fibres. Ce qui est important pour maintenir une digestion saine. C’est également une excellente source de magnésium et toujours meilleur que le riz blanc classique pour votre corps.

 
8. Mangez votre gingembre
Source : shape.com

Vous savez, cette petite pile rose que vous avez dans le coin de votre assiette de sushis ? Alors au départ, vous vous êtes sûrement demandée ce que c’était, puis vous avez su que c’était du gingembre ! Alors pour vous, pas question de le manger ! Seulement, vous devriez… Figurez-vous que le gingembre aide à stimuler le système immunitaire en tant qu’agent microbien très efficace. Autrement dit, le gingembre se charge de tuer toutes les petites bébêtes que vous pourriez avoir dans votre estomac après avoir mangé du poisson cru ! Terriblement pratique, vous ne trouvez pas ?

Au passage, c’est également une excellente source de magnésium et de cuivre. Comme quoi, vous devriez le manger dès le prochain passage au restaurant japonais.

 

9. Repoussez la mayonnaise
Source : shape.com

Vous connaissez ces sushis crémeux à souhait puisqu’ils sont recouverts de cette délicieuse sauce mayonnaise ? Don’t get them ! Non, non, mieux vaut pour vous que vous les laissiez tomber de temps en temps. Ils ne vous en voudront pas, ne vous inquiétez pas, on leur a demandé. Préférez les sushis traditionnels, c’est une valeur sûre.

 

10. Utilisez vos baguettes
Source : shape.com

Alors comme ça, ça peut vous paraître casse-tête, mais tout s’apprend dans la vie ! Ce n’est pas parce que vous avez échoué les deux premières fois et que vous avez eu honte devant votre cher et tendre que vous devez baisser les bras, bien au contraire ! Elles ne vous auront pas ces terribles baguettes. Alors prenez votre courage à deux mains et saisissez-les sans aucune honte la prochaine fois. Elles vous aideront à manger doucement et à vous contrôler sur votre future commande de sushis.

 

Photo de couverture :  WeHeartIt