Voilà déjà quelques temps que vous avez vu fleurir ce terme sur la toile. De végétarien, la folie des régimes tendances vous a amenée à végétalien. 

La "vegan addiction" a ponctué la moitié des photos de votre feed Instagram et a nourri bien des débats depuis son arrivée. Des blogs et communautés végétaliennes sont nées et le phénomène vegan est devenu une véritable tendance. 

Comme pour toute sorte de régime, il y a les partisans et les "moins partisans" dirons-nous. 

Mais à vrai dire, vous, vous n'avez pas vraiment votre avis. Vous savez de loin ce à quoi correspond ce régime, mais vous ne seriez pas capable de le décrire. Est-ce vraiment équilibré ? Quels sont les bénéfices ? Y a-t-il un risque de carence ? 

Plus qu'un simple régime d'ailleurs, être vegan est un véritable mode de vie qui impose différentes restrictions mais qui offre bien sûr divers avantages. 

Alors pour tout savoir de cette simple tendance ou vrai convertisseur de vie, faites dérouler votre écran ! 

Enjoy, 

Les Éclaireuses

 

1 - Les grands principes
Source : WeHeartIt

Le mode d'alimentation d'une personne "vegan" repose sur le refus de consommer quelconque produit issu d'un animal. Des oeufs au miel en passant évidemment par la viande, on se rend vite compte que la liste de vos courses devient tout de suite plus réfléchie. Même les produits qui contiennent de la gélatine sont sur la liste noire puisqu'elle est souvent d'origine porcine. Bref, tout est à revoir. 

Cette décision se prend généralement par rapport à des convictions éthiques-écologiques voire politiques. Plus qu'un régime, l'on parle de mode de vie vegan puisque le refus de consommer quoi que ce soit d'origine animale implique également de tirer un trait sur les vêtements en cuir, en fourrure, les cosmétiques dont les composants sont issus de sources animales.

Sont donc privilégiés les ingrédients d'origine végétale tels que les fruits, les céréales, les légumes, légumineuses, graines, oléagineux ainsi que leurs dérivés. En ce qui concerne la viande et ses substituts, les végétaliens se concentrent sur tout ce qui est source de protéines : le tofu, le tempeh, le seitan. Il s'agit toutefois d'aliments transformés, c'est pourquoi il ne faut pas en abuser. 

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

2 - Les bienfaits
Source : WeHeartIt

Il existe différents bénéfices dus à une telle alimentation, tels que : 

- Pas de carence en protéines, contrairement à ce que l'on pourrait penser. La diversité des substituts aux oeufs et à la viande en termes de protéines sont divers et nombreux. Ils suffisent largement à un régime healthy sans pour autant manquer de quoique ce soit. La combinaison des légumineuses aux céréales entre autres, assure un apport correct en protéines. 

- En ce qui concerne la santé, le végétalisme prévient de nombreuses maladies telles que le diabète, l'hypertension, les maladies cardio-vasculaires et l'hypercholestérolémie. Cela est dû à la non-consommation des graisses saturées que l'on retrouve dans une grande majorité des aliments d'origine animale : la viande rouge en est l'exemple typique. Les apports en fibres, vitamines, glucides, caroténoïdes et minéraux sont supérieurs à une alimentation à base de viande, si l'alimentation est bien gérée. 

- Voilà un point qui nous intéresse particulièrement : de nombreux témoignages ont démontré qu'une perte de poids était à remarquer puisqu'en toute logique, la consommation de fruits, de légumes et de céréales est, par définition, moins calorique.

- Dans le même ordre d'idées, la digestion est facilitée et les habitués ressentent donc un regain d'énergie notable une fois supprimés les aliments d'origine animale. 

- Enfin, ce régime se base sur des motivations de conviction : d'une contribution à la protection de l'environnement, au refus de l'exploitation animale en passant par une alimentation responsable, être vegan est indubitablement louable. 

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

3 - Les inconvénients
Source : WeHeartIt

Mais comme tout régime particulièrement restrictif, le rythme de vie vegan ne laisse personne indifférent puisque quelques désavantages sont à relever :

- Si l'apport en protéines est respecté avec ce régime, d'autres carences se font ressentir, il faut donc être extrêmement vigilant. Le taux de fer, le zinc, l'iode, les oméga 3, le calcium, la vitamine D ainsi que B12 et certains acides aminés seraient bien moins élevés chez un végétalien. En fait, le niveau de vitamine B12 minimal à consommer chez toute personne, provient exclusivement de nourriture "animale", il faut donc absolument la remplacer. 

- Les os sont bien moins solides chez un végétalien puisque le manque de calcium implique des conséquences : les risques de fracture sont donc plus élevés chez un vegan que chez un omnivore. C'est pour cette raison que les femmes enceintes, les enfants et adolescents ne peuvent suivre ce régime. 

- Le système digestif est plus faible lors de l'ingurgitation de protéines végétales. Leur teneur en acides aminés est plus faible également pourtant ils sont indispensables à une bonne santé, et à la synthèse des protéines. Vous devez absolument en parler à un nutritionniste avant d'entreprendre un tel mode d'alimentation. 

- Pour finir, les personnes vegan ont un mode de vie difficile à suivre : cuisiner chez soi n'est pas chose aisée et vous devez vraiment prendre en compte les conséquences sociales avant de vous lancer. 

 

 

Photo de couverture : ©fitnessmagazine