À Bali, un touriste russe de 27 ans a été arrêté à l’aéroport de Denpasar juste avant l’embarquement, alors qu’il essayait de quitter le pays avec un orang-outan drogué dans une petite valise en rotin.

Selon la police locale, l’orang-outan mâle de deux ans dormait profondément aux côtés de deux geckos et cinq lézards vivants, après que l’homme lui ait administré des médicaments. « Nous pensons que l'orang-outan a reçu des pilules contre les allergies qui l'ont fait dormir. Nous avons trouvé ces pilules à l'intérieur de la valise », a attesté un responsable de l'Agence de conservation de Bali.

Apparemment le kidnappeur d’animaux avait tout prévu : lait pour bébé et couvertures. L’homme a déclaré que c’était un ami à lui qui lui avait offert ce petit orang-outan, acheté 3 000 dollars sur un marché de rue dans l'île de Java. Et il comptait à priori s’en faire un véritable animal de compagnie.

Alors que l’espèce est en voie de disparition, et que d’ici quelques décennies, il ne devrait plus en rester un seul dans leur milieu naturel à cause du braconnage, du trafic et de la déforestation, l’homme risque cinq ans de prison et 7.000 dollars d’amende pour trafic d’espèces protégées.

Il n’en resterait actuellement que 100 000 dans le monde selon l’Union internationale pour la conservation de la nature…

Les Éclaireuses