Vous êtes 24 heures après votre séance de cardio de la mort et vous n'avez toujours pas vu l'ombre d'une courbature pointer le bout de son nez ? On comprend votre déception. Souvent, on a tendance à associer douleur et efficacité. Mais est-ce vraiment le cas ?

La douleur est-elle réellement synonyme d'efficacité ou est-ce seulement la preuve que vous avez mal effectué des exercices et que vous vous êtes fait plus mal qu'autre chose ? Les courbatures ont de nombreuses causes qui ne sont pas seulement liées à la pratique de l'exercice physique

Petit récap sur les courbatures : ce sont des douleurs musculaires plus ou moins vives qui peuvent apparaître à la suite d'un effort physique, 24 à 72 heures après la pratique sportive. La courbature est souvent combinée avec une raideur musculaire qui peut empêcher d'utiliser nos muscles correctement. Les courbatures sont directement liées à votre condition physique. Dans l'absolu, plus vous allez pratiquer un sport ou un exercice, moins vous devriez avoir de courbatures. Quant à la douleur, elle finit généralement par s'estomper au bout de plusieurs jours. Si ce n'est pas le cas, consultez rapidement un spécialiste, il se peut que la douleur cache un autre traumatisme.

Mais du coup, est-ce que ces douleurs d'après effort sont-elles réellement synonymes d'efficacité ? Faut-il passer par la case courbatures pour avoir des résultats vraiment efficaces ? On vous explique tout ! 

Enjoy, 

Les Éclaireuses

 

Non, les courbatures ne sont pas obligatoires ! 

-

Au risque de détruire un mythe, la douleur après l'effort n'est pas synonyme d'efficacité. Il faut comprendre que les courbatures sont des microlésions du muscle. Elles sont liées soit à un travail musculaire inhabituel soit à une augmentation d'intensité d'une séance. La douleur suite à l'exercice ne sous-entend donc pas que la séance a été efficace, c'est juste que vous avez travaillé vos muscles différemment et que de nouvelles parties de votre corps ont été sollicitées. 

Mais, il faut comprendre que nous ne sommes pas tous égaux face aux courbatures. Certains en auront après chaque séance quand d'autres ne seront que très rarement atteints. Tout dépend de votre physiologie et de votre souplesse. Il semblerait même que l'absence de douleurs soit le signe d'un bon entraînement, cela signifie que les muscles n'ont pas été traumatisés par le dernier entraînement et que les exercices ont été correctement effectués. 

 

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

Mais, les courbatures peuvent être positives si elles restent ponctuelles ! 

-

 

Il n'y a pas que du négatif derrière les courbatures. En effet, elles peuvent permettre d'avoir une vision précise des muscles qu'il faut venir travailler. Un muscle courbaturé est un muscle qui ne travaille pas assez ! À vous d'adapter votre routine sportive pour englober l'ensemble de la chaine musculaire et palier les déséquilibres. 

Il est indispensable de bien comprendre la différence entre contracture et courbature. L'une est plus grave que l'autre et nécessite un suivi médical. Si vos muscles continuent à vous faire mal après 72 heures, il y a un risque de contracture. Venez masser le muscle pour essayer de le détendre et contactez un professionnel de santé. Laisser une contracture traîner peut entraîner blessures et complications. 

 

5 tips pour éviter les courbatures 

-

 

1- Ne pas oublier de s'hydrater régulièrement lors de la pratique sportive, cela permet de nettoyer les déchets de l'organisme. 

2- Ne pas oublier de s'étirer après l'effort. Même si on a tendance à louper cette étape, elle est essentielle pour amorcer une bonne récupération musculaire. 

3- Avoir une pratique physique régulière. Plus les muscles seront entraînés, moins ils seront sensibles aux microtraumatismes.

4- Ne jamais zapper l'échauffement. Idéalement, prenez 15 minutes pour préparer votre corps à l'effort physique. Cela vous évitera les blessures. 

5- S'automasser après chaque session pour favoriser la récupération musculaire.