Vous avez choisi de courir avec l'objectif de mincir ? Vous êtes bien tombée !

Courir est, sans doute, l’un des moyens les plus efficaces pour mincir et supprimer les kilos que l’on considère en trop. Qu’il s’agisse de perdre 3, 5 ou 10 kilos, avec le running, vous tirez le gros lot !

En effet, au-delà de rester en bonne santé et de maintenir le poids que l’on souhaite, courir offre la possibilité de brûler des calories et de s’affiner durablement, tout en conservant sa masse musculaire.

Alors si vous adoptez une hygiène de vie saine, une alimentation équilibrée et que vous prenez l’habitude de courir régulièrement (environ 30 minutes, deux fois par semaine), il n’y a pas de mystère : vous allez y arriver et cocher les objectifs que vous vous êtes fixés !

On vous donne même quelques petites astuces pour brûler plus !

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. Miser sur l’endurance

-

Pour brûler plus, inutile d’opter pour la performance avec une allure effrénée. Il vaut mieux miser sur l’endurance. En effet, les études ont montré que la part de graisses, dans la consommation calorique, est d’autant plus importante que l’intensité de l’activité est modérée. En d’autres termes, il faut viser une allure qui permet de tenir longtemps, celle que l’on peut qualifier d’endurance fondamentale.

 

2. Courir à jeun

-

Lorsque l’on court à jeun, on augmente la part de graisses consommées, puisque nos réserves de sucres, qui sont le 1er carburant de l’effort, ont été dilapidées dans la nuit et sont, par conséquent, au plus bas. C’est précisément cela qui va obliger l’organisme à aller puiser son énergie dans le 2ème carburant de l’effort : les graisses.

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

3. Alterner avec d’autres activités

-

Courir tous les jours n’est pas vraiment conseillé, car cette pratique a un impact direct sur les articulations. Alors, pour les soulager, mais également pour récupérer, il est judicieux d’alterner avec d’autres activités, dites plus douces. C'est notamment le cas de la natation qui permettra, en prime, de travailler d’autres zones oubliées.

 

4. Passer au fractionné

-

Une fois que l’on maîtrise l’endurance fondamentale, on peut tout à fait passer au niveau supérieur avec le fractionné. Courir de manière fractionnée, c’est alterner, à parts égales, grande vitesse et phase de récupération, c’est-à-dire une plus petite allure. En faisant cela, on brûle plus et on offre, au 24h qui suivent l’effort, un travail de récupération interne si intense que la dépense calorique au repos augmente littéralement de 20%.

 

 

Tags : sport, minceur