"Je mangerai bien quelque chose." Cette petite phrase s’immisce un peu trop souvent dans notre esprit !

Nous avons déjà toutes grignoté le soir… Un verre de vin et des gâteaux apéritifs entre copines, un paquet de chips devant Netflix, un carreau de chocolat devant la télé et on en passe. Grignoter le soir est peut-être LE moment réconfortant de la journée, mais combien de fois nous a-t-on répété de ne pas grignoter ? Beaucoup trop. Nous savons toutes que ce n’est pas recommandé et pourtant nous le faisons ! Grignoter le soir n’est bon ni pour la santé ni pour notre ligne !

En effet, manger en dehors des repas perturbe le cycle de digestion et encourage la prise de poids. Heureusement, il n’est jamais trop tard. Jamais on ne s’avouera vaincues ! Essayons ensemble de trouver des petites astuces pour limiter nos fringales nocturnes. Vidons nos placards de toutes ces choses qui nous tentent aux mauvais moments et ne sautons pas de repas dans la journée. C'est un début ! Avec de la volonté et du soutien, vous y arriverez, vous verrez !

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. Comprendre pourquoi on grignote

Commençons par le commencement. On ne grignote pas pour rien. Derrière nos habitudes alimentaires, se cache forcément quelque chose. Il faut que vous réussissiez à comprendre d’où vient cette pulsion qui vous pousse à manger. Les automatismes ne sont pas là par hasard. Votre corps essaie de vous dire quelque chose. Quel mal-être cachez-vous ? Déceptions, stress, peurs…

 
2. Stopper cet automatisme

On mange souvent par habitude. Notre cerveau sait qu’à ce moment là de la journée nous avons l’habitude de manger, alors il nous fait ressentir une sensation non pas de faim, mais d'envie de manger. Pas de panique ! Il existe des astuces pour rompre ce cercle vicieux. Lorsque cette envie arrive, faites une activité qui vous change les idées et qui vous sort de l’ordinaire. Par exemple, au lieu de grignoter devant la télé le soir, lisez un livre ou appelez une copine qui vous aide à tenir ce pari. Si vous tenez trois jours de suite, vous avez fait le plus difficile !

 

3. On est gourmandes

Si vous ressentez absolument le besoin de manger le soir, vous pouvez vous orienter sur des collations faibles en calories et en glucides. Éviter l’excès de calories et d’insuline est une solution. Cependant, cette technique ne doit être que provisoire. Car l’habitude de manger, même plus sainement, est encore là. C'est un premier pas. Mais dites-vous que chaque avancée est une victoire !

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail
 

 

4. Et si on a vraiment faim ?

Si vous avez faim avant de vous coucher, c’est sûrement que vos repas ne sont pas assez équilibrés. Prenez le temps de manger. Évitez la charcuterie, la friture, la viande rouge et les gâteaux le soir. Privilégiez les légumes et les aliments riches en fibres comme les lentilles, le quinoa, le riz complet, les choux de Bruxelles, le brocoli. Les bonnes graisses sont bien le soir, le saumon ou le thon par exemple.

 
5. Comment devrait-on manger le soir ?

Vous avez arrêté de grignoter et vous êtes maintenant prête à manger le mieux possible le soir ? Parfait ! Nous vous conseillons de finir vos repas assez longtemps avant de vous coucher. Vous n’avez pas besoin d’énergie pour aller dormir donc pas besoin de se faire un gros repas le soir. Votre corps aura alors plus de facilité à digérer et ainsi vous dormirez mieux. Sachez d’ailleurs que c’est important de dormir assez, dans le cas contraire, une prise de poids est possible.