Pourquoi la fétichisation liée aux origines est toujours une problématique d'actualité ?

Noa Gonzo Rombo 03 juin 2022

Être attiré par quelqu'un sur le principe simple de ses origines n'est pas toujours innocent et on vous explique pourquoi.

Tout le monde veut être apprécié, désiré mais à quel prix ? Est-ce qu'être considérée comme belle, attirante uniquement du fait de son origine est normal ? Au départ il faut être honnête vous n'aviez pas vraiment conscience de tout ça, ou alors vous avez peut-être jugé que la problématique n'était pas urgente.

Tout a commencé par un commentaire au détour d'un verre avec votre énième rencard, vous l'aviez rencontré sur une appli de rencontre quelques jours auparavant. "J’aime beaucoup les femmes étrangères, elles sont plus exotiques, plus sensuelles". Étrangère ? Exotique ? D'après votre passeport vous êtes pourtant française, alors oui vous portiez un pull avec des motifs ananas, mais parler d'exotisme semble exagéré. Et puis sensuelle ? Pas vraiment. Vous sortiez d'une longue et épuisante journée, ce qui vous semblait sensuel à ce moment précis c'était plutôt l'idée d'une bonne douche chaude et de vos draps frais qui vous attendaient.

En rentrant chez vous, ce commentaire ne vous a pas lâché, il a flotté dans votre esprit des mois durant. Puis vous l'avez de nouveau entendu, cette fois c'est une collègue qui entre deux gorgées de café, l'air de rien, s'est exclamée "vous avez la réputation d'être de vraies bêtes au lit, est-ce que c'est vrai ?". En plus d'être choquée par la question, vous vous êtes sentie objectifiée, sexualisée. D'un coup, c'est comme si on ne vous définissait que par vos supposées aptitudes sexuelles. Mais pourquoi ?

Aujourd'hui on parle de fétichisme.

Les Éclaireuses

Le fétichisme c'est quoi ?

Selon le dictionnaire Le Robert, le fétichisme se définit de deux manières. La première concerne le culte des fétiches, tandis que la seconde définition indique "une admiration exagérée et sans réserve".
En psychologie, le fétichisme est considéré comme un trouble mental "qui survient lorsque l’excitation sexuelle récurrente, intense provoquée par un objet, une personne physique perturbe considérablement le fonctionnement quotidien, ou nuit ou peut nuire à une autre personne". Quand on parlera de fétichisme, ce sont donc ces deux dernières définitions qui vous nous intéresser.

Ainsi, le fétichisme lié aux origines peut donc être défini comme "une attirance sexuelle intense et récurrente en lien direct avec les caractéristiques physiques de l'origine dont il est question". Les femmes considérées comme blanches ne sont que très rarement victimes de fétichisation liée à l'origine, tout simplement parce qu'elles sont considérées comme la norme par défaut.

Et si le fétichisme ne touche pas que les couples hétérosexuels et cisgenres cependant, ils sont une majorité. Ainsi, les exemples seront ceux de couples hommes femmes.

Sous quelle forme le fétichisme se manifeste-t-il ?

Le fétichisme ne se manifeste pas sous une forme unique. Les degrés d'intensité diffèrent selon l'origine et les clichés rattachés à celle-ci. Du commentaire "innocent" à des pratiques sexuelles problématiques en passant par cette collègue qui ne fréquente que des hommes noirs, il existe une montagne de manière d'être victime de fétichisme.

Chez les personnes noires par exemple, on parlera plus précisément de négrophilie. La négrophilie, était à l'origine était un terme que les artistes d'avant-garde utilisaient entre eux pour décrire leur fétichisation de la culture noire. Ses origines coïncident avec des mouvements artistiques tels que le surréalisme et le dadaïsme à la fin du XIXe siècle. Aujourd'hui la négrophilie surtout lorsqu'elle est d'ordre sexuelle repose sur la croyance (héritée de l'esclavage et de la colonisation) selon laquelle les personnes noires seraient particulièrement douées sexuellement mais aussi déchaînés et parfois même immoraux.

Chez les femmes d'origine asiatique, c'est le cliché de la geisha docile qui prévaut. Elles sont perçues (à l'inverse des femmes noires) comme faciles à vivre, plus douces. Et c'est sans évoquer les préjugés sur la taille de leurs appareils génitaux, qui procureraient plus de plaisir aux hommes.
Plus grave encore, certaines femmes asiatiques témoignent de l'infantilisation dont elles seraient souvent victimes et qui augmenterait leur côte chez les hommes. Selon elles, c'est à cause de la pornographie et de son influence dans l'éducation sexuelle de plus en plus jeunes garçons que ces clichés perdurent.
Dans un article intitulé La douleur mise en scène : excès affectif et sexualité des femmes asiatiques dans le cyberespace, la chercheuse, professeure à l’Université de Hawaï L. Ayu Saraswati explore ses problématiques.

Enfin ce sont les femmes maghrébines, arabes qui souffrent de ce fétichisme. Non seulement elles sont attaquées via un imaginaire collectif qui leur prête un tempérament sexuel explosif mais très souvent aussi la religion entre en compte.
Sur internet, il suffit de taper les mots "beurette" (terme très péjoratif qui qualifie les jeunes filles d'origine maghrébine), pour tomber sur des pages et pages qui renvoient vers des sites pornographiques. Dans ces vidéos, les femmes sont parfois même voilées et soumises à des pratiques très dégradantes.

Même s’ils ne sont pas les premières victimes de ce phénomène, les personnes blanches sont parfois aussi l'objet de fantasmes fétichistes. En Asie par exemple, le white horse est une pratique que subissent certaines femmes blanches en Corée du Sud. Perçues comme le symbole de l'accomplissement social, elles sont courtisées uniquement parce qu’étrangères.

@heydjuce Répondre à @whatch.me.nene Vous saviez ? 😳 #whitehorse #whitehorseproblems #chevalblanc #blackhorse #koreancultureshock #vivreencorée #datinginkorea ♬ Chill out BGM (simple) - Hollywood Labo

Pourquoi le fétichisme est problématique ?

Le fétichisme lié aux origines est problématique en tout point. Pour commencer, il prend ses origines dans l'esclavage, la colonisation et l'exploitation des corps de couleur. Ensuite, il renvoie ceux qui en sont victimes à ce qu'ils sont et non à qui ils sont. Par exemple, aux yeux d'un fétichiste, une personne noire n'est que ses attributs physiques, une personne asiatique n'est définie que par sa docilité sexuelle. Il n'y a pas de qualités individuelles, il n'y a pas de singularité. Autre problématique, le fétichisme établit une hiérarchie entre les origines. En fonction de l'origine, telle personne aura plus de valeur qu'une autre.

Enfin pour la personne qui est au centre de ce fétichisme se pose la question suivante : pour quelle raison s'intéresse-t-on à elle ? Finalement s'intéresse-t-on à elle ou à ce qu'elle est censée représenter ? Que se passe-t-il si les attentes, les fantasmes ne sont finalement pas à la hauteur ? Le fétichisme place donc dans une position d'insécurité émotionnelle. Et c'est là le danger.

Comment lutter contre ce fétichisme ?

Ce sont les clichés liés aux origines qu'il faut éradiquer. La pornographie et sa consommation excessive à un très jeune âge sont aussi des facteurs à prendre en compte. La visibilité dans la société et dans les médias de ses origines, dans d'autres circonstances que sexuelles soit aussi devenir une priorité. Comment se forger une autre image de la femme asiatique, si la seule représentation que l'on connaît est issue des films pornos ? Même chose pour les femmes noires et arabes. Le cliché de la "beurette" perpétré par la culture populaire en France participe largement de cette problématique fétichiste.

Ce sont de nombreuses images très ancrées dans notre société qui doivent être complètement changées. Sommes-nous prêts ? C'est une autre question à laquelle il est difficile de répondre aujourd'hui.

 

 

 

 

Tags : sexe, psychologie

Vous aimerez aussi

Top de Sexo

Sur le même sujet

De la même auteure

Prête à être
éclairée ?

Recevez la dose d'inspiration
qui change la donne !