L'alignement coïtal : cette nouvelle position qui nous aide à atteindre l'orgasme en un instant !

Juliette Gour 23 mai 2022

On pensait avoir tout vu question sexualité, mais l'amour (et les parties de jambes en l'air) nous réservent encore beaucoup de surprises. D'ailleurs, connaissez-vous la technique de l'alignement coïtal ? Elle semble si efficace qu'elle garantit un orgasme pour chacun des partenaires en un temps record.

En matière de sexualité, il y en a pour tous les goûts : du BDSM au sexe anal en passant par l'aftercare ou les méthodes un peu plus originales comme le Rainbow Kiss, chacun a de quoi trouver son bonheur et de quoi combler ses attentes et ses fantasmes. D'ailleurs, certaines de ses nouvelles méthodes ou tendances nous sont parfois inspirées par les séries et films délicieusement érotiques de Netflix. C'est le cas pour la technique de l'alignement coïtal. Directement inspirée de la série Sex/Life, cette pratique sexuelle est décrite comme une position d'extase, celle qui met dans le mille chaque fois et qui nous permet d'atteindre le septième ciel. 

Pourquoi cette variante du missionnaire est-elle décrite comme si efficace ?

Parce que la TAC (technique de l'alignement coïtal) repose sur une symbiose et une connexion parfaite entre les deux partenaires. Si le nom paraît un poil audacieux (pour ne pas dire compliqué), cette position est, en réalité, une variante un peu plus poussée du missionnaire, une position somme toute très classique donc, mais avec un petit twist qui fait toute la différence...

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

Pourquoi l'alignement coïtal est-il si efficace ? 

Qu'est-ce qui fait que cette technique est considérée comme particulièrement efficace par ses adeptes ? Si la position du missionnaire est l'une des plus pratiquées par les couples en France (22,5% des Français admettent même que c'est leur position fétiche), la version pratiquée dans Sex/Life, la TAC, permet de twister le missionnaire classique pour créer une version qui stimule doublement les femmes pendant l'acte. 

C'est pour cette raison que la technique plaît autant, les femmes ont souvent beaucoup de mal à atteindre l'orgasme par voie exclusivement vaginale (selon une étude du Journal of Sex and Marital Therapy, ce serait près de 56% des femmes qui n'arriveraient pas à jouir pendant la pratique du missionnaire). Ainsi, en changeant juste quelques petits détails pendant l'acte, cela a pour effet de modifier légèrement l'angle de pénétration et permet de créer plus de frictions et de frottements au niveau de la vulve féminine.

Le résultat est quasiment immédiat : la double stimulation a un effet mouche et envoie directement la femme au septième ciel. 

Comment pratiquer correctement l'alignement coïtal ?

Ce qu'il y a de bien avec l'alignement coïtal, c'est que c'est une position qui est facile à mettre en place et qui ne demande pas trop d'organisation ni trop d’entraînement.

Pour commencer, placez-vous en position "classique" du missionnaire : soit la femme (ou la personne pénétrée) dessous et l'homme (ou la personne pénétrante) dessus. Une fois dans cette position, munissez-vous d'un oreiller et placez-le sous le bassin de la personne allongée. Non seulement ça apporte plus de confort, mais cela permet également de légèrement modifier l'angle du bassin (et donc du vagin) de la femme.

Seconde étape : une fois la pénétration amorcée, la personne positionnée au-dessus doit s'avancer pour placer ses épaules au niveau de la tête de son partenaire. En avançant de cette façon, cela permet au pubis de la personne au-dessus de venir directement frotter la zone clitoridienne de la femme à chaque coup de reins. 

Dernière étape : pour créer encore plus de frictions, la femme (ou la personne pénétrée) peut venir enrouler ses jambes autour de son partenaire. Ne reste plus qu'à intensifier les va-et-vient et trouver le bon rythme pour finir sur un orgasme intense et tonitruant.

Pourquoi cette pratique est-elle très appréciée par tous ceux qui la pratiquent ?

Au-delà même de l'efficacité orgasmique de l'alignement coïtal, la position a de nombreux autres bénéfices. Comme, par exemple, la proximité intense entre les deux partenaires qui aide à créer une symbiose parfaite dans les mouvements. Les deux partenaires sont si près qu'ils peuvent, aisément, se regarder droit dans les yeux, s'échanger des mots doux, s'embrasser ou même stimuler différentes zones à l'aide de leur bouche pour encore plus d'intensité (ne sous-estimez jamais le potentiel érogène d'une oreille).

Mais attention : s'il est vrai que l'orgasme est toujours un bon final pour l'ensemble des partenaires, il ne doit pas être l'objectif principal d'un rapport sexuel. L'important, c'est avant tout de prendre son pied. L’orgasme, lui, est un peu la cherry on the cake, un petit bonus qui peut ne pas être systématique.

Cependant, la technique de l'alignement coïtal est idéale pour ajouter un brin de nouveauté et d'expériences à vos ébats amoureux. Cela permet d'ajouter un effet de surprise et de casser l'éventuelle routine qui peut parfois s'installer lorsque l'on est avec le même partenaire depuis un moment.

Le conseil du chef : si vous voulez ajouter encore plus d'intensité à l'acte, vous pouvez (sans problème) ajouter une cock ring à vos ébats. Les vibrations provoquées par le sextoy permettront de twister encore un peu plus la pratique. Préparez-vous à prendre votre pied comme jamais.

 

 

 

Tags : amour, sexe, couple, orgasme, sextoys

Vous aimerez aussi

Top de Sexo

Sur le même sujet

De la même auteure

Prête à être
éclairée ?

Recevez la dose d'inspiration
qui change la donne !