On les connait, ces petits moments un peu gênants. Ça nous est toutes déjà arrivé. Un craquement de hanche un peu trop bruyant, un bruit bizarre (et non identifiable), une crampe, un petit accident de parcours, une sortie de route... 

Sur le moment, on a juste qu'une envie : que ça se termine, vite, pour qu'on puisse aller se cacher dans un trou de souris et ne plus jamais faire face à votre partenaire (qu'il soit celui d'une nuit ou pour la vie). 

Mais, heureusement, on a souvent tendance à dramatiser pour rien. Avec l'expérience, ou l'âge, on finit par en rire de ces petits moments gênants qui arrivent dans les instants les plus intimes. 

Ce qu'il faut se dire, c'est que ça arrive à tout le monde, à vous, à vos copines, aux gens que vous croisez dans la rue. Que celui ou celle qui n'a jamais connu de moment un peu bizarre sous la couette nous jette la première pierre ! À moins de vivre dans un livre de Stephenie Meyer ou El James, on passe tous par des moments un peu moins glorieux. Qu'ils servent de leçon où qu'ils soient la source d'un fou rire interminable, ils ont le mérite d'exister et il ne faut ni les nier ni essayer de les oublier ! Promis, même si sur le moment vous sentez le rouge vous monter aux joues, vous finirez par en rire, très fort. 

Enjoy,

Les Éclaireuses 

 

1. On connait tous la galère des cheveux coincés sous le bras / la main / le torse de notre partenaire

via GIPHY

 

Cette situation risque de vous arracher, en plus d'une poignée de cheveux, un cri plus ou moins tonitruant, qui n'a rien à voir avec ce qu'il est en train de se passer. Il tiendra plus de la douleur que de l'extase. Si vos hurlements ne suffisent pas à mettre la puce à l'oreille de votre partenaire, deux solutions s'offrent à vous : la première, prenez les devants et changez de position, comme ça, vos cheveux seront libérés dans l'action ; seconde option, arrêtez tout jusqu'à ce que votre partenaire trouve ce qui coince votre chevelure de princesse. 

 

2. L'appel de votre belle-mère peut s'avérer être très gênant au moment de l'acte

via GIPHY

 

Imaginez, vous êtes en train de faire votre affaire, et là, tout d'un coup vous regardez votre téléphone sur la table de chevet, et vous voyez que votre belle-mère essaye de vous joindre (point bonus si vous avez la photo de votre chère belle maman qui s'affiche). Il y a de grandes chances pour que cet appel inopportun ait le pouvoir de complètement faire redescendre l'ambiance et l'entrain. 

Leçon à tirer de cette situation : on met son téléphone en silencieux ou on le laisse sur la table de la cuisine, ça évitera d'imaginer belle-maman pendant l'acte. 

 

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

3. Se rendre compte que les voisins ont décidé de faire un concours du couple qui fait le mieux l'amour

via GIPHY

 

Si vous vivez dans une grande ville, dans des appartements un peu vieux et mal isolés, vous avez sûrement déjà pu profiter des ébats amoureux de vos voisins. Dites-vous que, si vous les entendez, ils vous entendent aussi. Le plus gênant dans cette situation, c'est quand le couple du troisième décide d'entrer en compétition avec vous pour savoir quel est le couple le plus performant (c'est encore plus gênant si le couple en question est un couple de septuagénaires qui vous fait étrangement penser à vos grands-parents). Dans cette situation, tout dépendra de votre esprit de compétition : jouez-vous pour la gagne ou êtes-vous complètement hermétique à l'idée d'avoir la médaille d'or ? On vous laissera le soin d'en juger. 

 

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

 

4. Être dans un acte tellement passionné que vous ne vous rendez pas compte que le tapis en coco n'était peut-être pas le meilleur endroit pour faire l'amour

via GIPHY

 

Avis aux spontanées du sexe, ça peut parfois s'avérer dangereux. Encore plus quand le sol de votre salon est recouvert de moquette ou d'un tapis en jute. Parfois, dans la ferveur de l'acte, on ne se rend pas forcément compte des choses, ce n'est qu'après, en prenant votre douche que vous remarquez cette énorme brûlure sur l'épaule. Au-delà de la douleur, vous prenez aussi conscience que l'amour, ça peut faire mal, et pas qu'au cœur. Courez vite à la pharmacie acheter des compresses et jetez ce tapis qui vous fait plus de mal que de bien. 

 

5. Attention, trop de ferveur dans l'acte peut vous faire perdre conscience

via GIPHY

 

Il n'y a rien de mal à aimer les ébats passionnés, au contraire, mais veillez à garder la tête loin du mur. On ne sait jamais, un coup de reins mal avisé pourrait vous envoyer droit sur l'obstacle, provocant au passage, une légère perte de connaissance. Et on s'accordera sur le fait qu'il est beaucoup plus compliqué de continuer à s'aimer lorsqu'on est complètement inerte. Puisque porter un casque n'est pas forcément la chose la plus érotique au monde (sauf si votre compagnon est un mordu de vélo et un inconditionnel du tour de France), pensez à garder votre tête loin des meubles et des murs, ça vous évitera quelques déconvenues. 

 

6. Parfois, un soutien-gorge peut devenir plus difficile à enlever que de désamorcer une bombe

via GIPHY

 

Nous avons une petite pensée émue pour toutes ces personnes qui, pleines d'envie, se sont retrouvées bloquées face à un fermoir de soutien-gorge récalcitrant. Même si, dans les faits, il n'y a évidemment rien de dramatique, la frustration provoquée par l'incapacité de faire voler ce bout de tissus peut vraiment venir compliquer la suite des hostilités. 

Notre petit conseil : mâchez-leur le travail, ne portez plus de soutiens-gorge ! 

 

 

7. Le bruit un peu étrange, qu'on ne veut surtout pas entendre pendant l'acte

via GIPHY

 

Estomac un peu bruyant, pet vaginal, pet plus classique... Le corps peut s'avérer être très inventif pour produire des bruits qui ont le don de gâcher l'ambiance. Même si sur le moment, cela peut s'avérer très gênant, gardez en tête que ça arrive à tout le monde, même aux meilleurs. Il n'y a pas de quoi se sentir honteuse pour les 8 années à venir. En plus, avec un peu de chance, votre partenaire n'aura rien entendu. 

La solution : faites l'amour en écoutant de la musique (si possible très fort), comme ça, tous les sons seront étouffés !