D’après les recherches de scientifiques polonais, le taux de mortalité par AVC ou maladies cardiaques est à mettre en lien avec le régime pauvre en glucides des victimes. Cette étude, menée à l’Université médicale de Lodz sur un panel national représentatif de 24 825 personnes, a même été présentée au Congrès de Cardiologie de Munich en août dernier. 

Les chercheurs ont, pour réaliser leur étude, évalué le taux décès du panel entre 1999 et 2010. Résultat, les personnes ayant consommé moins de glucides au cours de leur vie avaient 32% de risques en plus de mourir de causes diverses et variées. Pour ce qui est des décès pour cause de maladies coronariennes, le risque était augmenté de 51%, pour cause d’AVC, 50% et pour cause de cancers 35%.
Des chiffres relativement élevés qui seraient donc le lien entre les risques de mortalité par maladies et la faible consommation de glucides. Aujourd’hui, bon nombre de médecins et diététiciens s’accordent à dire que les régimes faibles en glucides (complexes) sont à effectuer de manière ponctuelle et non permanente.
Toujours envie de vous jeter corps et âme dans un régime drastique. 

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

-