Se débarrasser de sa jalousie en 5 étapes ! Si la jalousie était un fuel, vous auriez facilement de quoi alimenter un lance-roquette.

Et même si la jalousie des « débuts » peut être considérée comme une marque d’affection particulière, à la longue, cela devient étouffant pour tout le monde. Pour éviter que vos journées deviennent un calvaire, pour vous comme pour l’être aimé, suivez le guide. Voici les étapes vers la guérison ! On passe l’éponge sur votre gourmandise, mais la jalousie, on n’en veut plus ! Procédons par étape…

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. Apprenez à connaître votre ennemi n° 1

Votre ennemi n° 1, c’est rarement la voisine trop bien gaulée du 3ème.
Non, votre premier ennemi, c’est vous-même. À part si vous trouvez votre amoureux dans les bras d’une autre, tout ce que vous imaginez reste du domaine de l’imaginaire.

Alors, accordez-vous un peu de répit ! Et tâchez de mettre autant de vigueur à vous visualiser tranquille à Bora Bora dans ses bras que vous n’en mettez à l’imaginer dans les bras d’une autre fille… !
Ça, c’est les vacances !

 

2. Posez le diagnostic sur votre état

La jalousie émane souvent de 2 états d’âme.
Soit vous avez été dupée par le passé et vous n’arrivez pas à croire en la sincérité de votre nouveau Jules.
Soit vous avez tellement peu confiance en vous, qu’à vos yeux chaque jolie fille est en capacité de vous piquer votre amoureux.
Alors petit conseil : répétez-vous chaque matin que vous avez droit au bonheur. Et sachez que si vous avez du mal à discerner votre côté exceptionnel. La personne qui dort à côté de vous, elle, le voit ! Alors, profitez-en et ne ruinez pas ce que vous avez pour ce qui « pourrait » arriver.

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

3. Acceptez le fait que l’herbe n’est pas plus verte ailleurs !

L’envie consiste à vouloir profondément ce que possède votre voisin ou en l’occurrence votre voisine. Mais aveuglée par l’envie, vous n’arrivez plus à décerner le vrai du faux.

On croit toujours que « l’herbe est plus verte ailleurs », mais c’est faux.

Si de prime abord, la relation qu’à votre cousine avec son chéri ou pire qu’avait votre copain avec son ex semble mieux que la votre, c’est une illusion !
Et le problème avec cette idée, c’est qu’elle parasite vos bons moments.
Votre vie sentimentale vous appartient et il ne tient qu’à vous d’en faire ce que vous voulez !
Se comparer n’est absolument pas une démarche positive, dans n’importe quel domaine qu’il soit…

 

4. Dosez le reste de votre jalousie

Après avoir compris pourquoi la jalousie maladive n’a pas d’intérêt positif dans votre vie, il est tant d’en voir les bons côtés. Car OUI, la jalousie peut être bénéfique pour conserver la flamme des « débuts ». Même si c’est un jeu dangereux, vous attarder au bar, près d’un beau jeune homme et tout ça sous les yeux de votre chéri pourrait redonner un coup de pouce à la passion qui animait vos premières soirées !

On joue avec parcimonie ! Mais on joue tout de même…

À moi le ventre plat | Les Éclaireuses : Mode, tendances et inspirations

5. Ne cohabitez plus jamais avec la peur

La peur de perdre quelqu’un doit être sous-jacente et pas omniprésente. On a tous peur de perdre les êtres aimés. C’est un sentiment naturel qui devient maladif quand il fait partie intégrante de vos journées. Essayez d’agir dans l’optique que votre moitié reste auprès de vous et pas parce que vous avez peur qu’il s’en aille à chaque instant.

La nuance est mince, on vous l’accorde, mais elle est à méditer !