Téléconsultation: et si c’était la solution pour un accès aux soins plus facile et lever les tabous?

Livi x Les Éclaireuses
23 mai 2022
Mis à jour le 21 juin 2022

Avec des journées à mille à l'heure, on passe souvent à côté de l'essentiel et on ne prend pas forcément le temps de se préoccuper - réellement - de soi. Résultat, on laisse parfois traîner des problèmes de santé…

C’est un fait, on ne se soucie pas assez de notre santé. Entre nos quotidiens overbookés, notre médecin traitant qui est indisponible, les heures d’ouverture des cabinets et le temps d’attente pour obtenir un rendez-vous médical, on peut - trop souvent - renoncer à consulter un professionnel de santé et c'est un gros problème. À cause de cette "peur" du médecin et/ou de l’annonce d’un diagnostic potentiellement grave, naissent  de plus en plus de complications : santé mentale en berne, pourcentage d’ IST en augmentation constante (plus 30% entre 2020 et 2021)... on en vient à laisser traîner des problèmes de santé  qui finissent avec le temps, par devenir plus importants.  

Pour résumer : c’est un peu la catastrophe. Mais, en soi, c'est normal. De trop nombreuses pathologies sont encore entourées de grands tabous. On pense, par exemple, à tout ce qui concerne la sexualité (que ce soit pour les hommes comme pour les femmes) ou à la santé mentale. 

Il est temps de se reprendre en main ! Rien n'est irréversible (et heureusement). L'heure est venue d'envoyer balader les tabous et de s'autoriser à parler de tout avec les professionnels de santé. D'ailleurs, c'est en ça que la téléconsultation - un service proposé par la plateforme Livi - se présente comme la solution parfaite : elle nous permet de parler à un médecin où que l’on soit. 

Allez ! Zou ! On arrête de flipper et on ose enfin consulter à propos de tous ces sujets qui dérangent !

Enjoy,

Les Éclaireuses

Il est temps d'arrêter de croire que la santé mentale est secondaire

Pendant 2 ans, notre santé mentale a été mise à rude épreuve et c'est d'autant plus flagrant chez les 18-24 ans. En 2021, une étude IPSOS révélait que 32% des 18-24 ans vivaient avec  un trouble de la santé mentale. Crise sanitaire mise à part, ce chiffre impressionnant est le résultat direct d'une méconnaissance des jeunes vis-à-vis des maladies mentales et, surtout, d'un manque de considération généralisé autour des troubles mentaux. Pendant trop longtemps, on a répété à qui voulait bien l'entendre que parler de ses problèmes était une forme de faiblesse (et c'est d'autant plus vrai pour les hommes). Ainsi, pendant des générations, les gens se sont murés dans le  silence. Silence qui, aujourd'hui, commence à montrer des résultats négatifs. 

C'est pour cette raison qu'il est essentiel d’encourager la prise de parole sur les troubles mentaux. Sur l'ensemble de la population, on considère qu'une personne sur cinq est touchée par des troubles d’ordre psychiques. En prendre conscience est une chose, mais oser consulter en est une autre. Cependant, la téléconsultation à la côte et promet un changement de mentalité  en matière de santé mentale, et on comprend pourquoi : cela permet d'entrer en contact avec un médecin sans sortir de chez soi (et donc, de rester dans un environnement familier et rassurant). 

Idem pour les tabous autour de la sexualité, le moment est venu d'envoyer valser toutes ces idées préconstruites

Au même titre que la santé mentale, les problèmes de santé liés à la sexualité ne sont pas en reste face aux tabous. Bien que  les années de puritanismes soient loin derrière nous, il arrive encore que l'on ait quelques difficultés à parler de sujets (très) intimes. Par exemple, la présence d’un bouton au niveau des parties intimes, des pertes vaginales odorantes ou à l’aspect  étrange, des douleurs pelviennes pendant les rapports sexuels, la grossesse... Autant de sujets qui peuvent bloquer les diagnostics et le dialogue avec un professionnel de santé si non-abordés.

En plus des tabous sociétaux et personnels, il y a souvent l’inconfort de l’inconnu qui entre en jeu  : il est  vrai que, les cabinets médicaux manquent parfois cruellement de chaleur. Une des solutions serait de, finalement, rencontrer le médecin avant une consultation physique pour amorcer un pré-diagnostic et ainsi briser  la glace. C'est peut-être pour cette raison que les services de téléconsultation médicale comme Livi sont de plus en plus prisés, car ils permettent de rencontrer des professionnels de santé inscrits à l'Ordre des Médecins et d'amorcer un dialogue moins frontal qu'une rencontre IRL (au moins pour une  première consultation).

Non content de proposer un service qui facilite la prise en charge de notre santé, Livi propose également un très large panel de praticiens qui peuvent apporter un diagnostic précis mais aussi délivrer des ordonnances numériques rapidement. Parmi les praticiens disponibles, on retrouve notamment des médecins généralistes, des gynécologues, des endocrinologues, des dermatologues, des psychiatres ou encore des pédiatres qui aident chaque jour des patients (de 7h du matin à minuit) à prendre soin de leur santé (physique et mentale).

Pour télécharger l'application LIVI, rendez-vous ici (pour iOs et Android). 

 

Tags : santé

Vous aimerez aussi

Top de Santé

Sur le même sujet

Prête à être
éclairée ?

Recevez la dose d'inspiration
qui change la donne !